NOËL - Le repas de Noël est un moment solennel. Un instant savoureux de retrouvailles, de chaleur et de commensalité. Ce n'est pas pour rien qu'à Noël on installe des guirlandes un peu partout. Pour que la fête soit réussie, la bonne humeur doit être au rendez-vous. Alors à moins d'être sujet à une pulsion destructrice, il y a certains sujets qu'il vaut mieux éviter d'aborder le soir du réveillon.

Pourquoi? Parce que la France est une grande et belle nation animée par des passions tumultueuses, au premier chef desquelles l'argent, la bouffe, son passé, sa vie politique, et bien d'autres encore. Autant de sujets alimentés par une actualité qui, cette année encore, ne nous aura pas épargnés.

Parce qu'un homme ou une femme averti(e) en vaut deux, Le HuffPost préfère vous prévenir et vous propose ce diaporama pas piqué des hannetons, qui devrait vous assurer un réveillon plein de joie et de bonne humeur (à prendre impérativement au second degré).

À l'inverse, on pourrait considérer que Noël est justement le moment où, se retrouvant en famille, c'est l'occasion de débattre des grands sujets qui nous concernent. Mais ne partez pas ! Dans ce cas aussi, le diaporama fonctionne. Mais un conseil, soyez sûr de votre coup. Cela peut très vite dégénérer et tourner au pugilat. En attendant, nous vous souhaitons à toutes et à tous un très très joyeux Noël.

Loading Slideshow...
  • Les sujets à éviter...

    ... Si vous ne voulez pas que ça se termine comme ça. Pour le numéro 1, passez à la diapo suivante.

  • 1) Gérard Depardieu

    L'exemple type du sujet chaud qui peut mal tourner: "Il est gros. - Oui mais il paye beaucoup d'impôts. - Oui mais il est parti. - Mais c'est parce qu'il en payait trop ! - Comment ça trop ? C'est la crise, on doit se serrer les coudes. - Non ! Ces 75% sont une honte ! On étouffe les Français." Bref, un sujet à éviter absolument si vous avez un cousin entrepreneur. Comment s'en sortir ? Invitez vos convives à considérer la carrière de l'acteur des <em>Valseuses </em>à <em>Astérix et Obélix</em> pour recentrer le débat sur le cinéma français. En savoir plus, <a href="http://www.huffingtonpost.fr/news/gerard-depardieu/">ici</a>. ----------------->

  • 2) La dépénalisation du cannabis

    En voilà un beau sujet. Quarante ans qu'il nous divise. L'actualité nous a d'ailleurs donné l'occasion d'y réfléchir. <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/15/vincent-peillon-depenalisation-cannabis-gouvernement_n_1965934.html">Merci Vincent Peillon</a>. Voilà ce qui pourrait se passer : "Le problème avec le cannabis, c'est que ça fait du mal au cerveau des ados. - Oui, mais c'est bon pour la douleur et puis le trafic de drogues tue, surtout à Marseillle. - Oui, mais c'est de la drogue, et la drogue c'est super dangereux. - Et l'alcool alors ?" Un sujet à éviter absolument si vous avez un oncle ou une tante hippie et/ou un cousin dealer. Comment s'en sortir ? Préparer une space-bûche et attendre le dessert (nous ne sommes évidemment pas sérieux). ----------------->

  • 3) Le Mariage et l'adoption gay

    C'est LE sujet qui divise les Français depuis la rentrée. Faut-il ouvrir le mariage et donc l'adoption aux couples homosexuels ? Exemple : "Un enfant ça a besoin d'un père et d'une mère. - Oui, mais l'adoption existe déjà, alors pourquoi les enfants issus de l'homoparentalité n'auraient-ils pas les mêmes droits que les autres ? Et pourquoi les homosexuels n'auraient-ils pas les mêmes droits que les autres ? - Oui, mais cela va poser problème pour la filiation. - Oui, mais c'est déjà le cas avec l'adoption. Et puis, les pédiatres sont pour. - Mais les psychanalystes, eux, sont divisés." Sujet chaud donc : à éviter absolument en présence de membres de la famille appartenant à la communauté LGBT, surtout si Mamie milite à Civitas. Comment s'en sortir ? Pas d'autre choix que d'employer les grands moyens: détournez habilement le débat sur vos discussions avec des amis homosexuels et leur sexualité épanouie. Un ou deux détails plus tard, silence, gêne, quelqu'un tousse, la maîtresse de maison propose de passer au plat suivant: mission accomplie. ----------------->

  • 4) Le PSG

    Un sujet que les provinciaux aiment bien aborder pour taquiner les parisiens et vice-versa. Depuis que le club frime avec Ibrahimovic, on crie à l'inégalité des moyens. Comment s'en sortir ? Si le sport national était la natation, on n'aurait pas ce débat. ----------------->

  • 5) La droitisation de l'UMP

    Rappelez-vous les propos enflammés sur le pain au chocolat, l'hystérie généralisée du débat sur l'identité nationale. Souvenez-vous de Brice Hortefeux et de Claude Guéant. Vous avez vraiment envie de revivre ça ? Non, vraiment, il faudrait être stupide. À éviter absolument si vous avez de la famille de droite. Comment s'en sortir ? Parler des élections internes à l'UMP. Y'a plus de débat. ----------------->

  • 6) Le conflit israélo-palestinien

    Alors là votre dîner est foutu. Car cette année encore, la <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/21/gaza-israel-palestine-direct-dernieres-informations-conflit_n_2174639.html">tension est montée</a>. Comment s'en sortir ? Cela a l'air dur mais il existe une parade unique : <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/08/17/ahmadinejad-disparition-israel-tumeur-cancereuse_n_1795837.html">le nucléaire iranien</a>. ----------------->

  • 7) Les OGM

    Une étude choc, des tumeurs comme des balles de ping pong, c'est LE sujet à éviter au moment de passer à table, surtout si vous avez un cousin qui mange bio et un oncle qui dirige un supermarché. Comment s'en sortir ? Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu José Bové. ----------------->

  • 8) Le nucléaire

    Un sujet en or <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/08/27/montebourg-valls-nucleaire-eelv_n_1832310.html">depuis que les Verts sont rentrés au gouvernement</a>. "Le nucléaire ça fait peur. - Oui, mais le nucléaire nous garantit une énergie peu chère qui n'émet pas de gaz à effets de serre. - Oui, mais bonjour les risques en cas d'accident. Oui, mais pour l'instant on n'a pas mieux." À éviter à tout prix si un membre de votre famille travaille chez EDF et/ou chez Greenpeace. Comment s'en sortir ? Certainement pas en lançant un débat sur le <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/14/gaz-de-schiste-fermeture-_n_1883193.html">gaz de schiste</a>. ----------------->

  • 9) La malbouffe

    Noël, c'est avant tout le réveillon, le moment de mettre en pratique notre grande tradition gastronomique française, voyez-vous. Alors, n'allez pas vous réjouir publiquement du <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/29/burger-king-france-marseille-reims-autogrill_n_2209872.html">retour de Burger King en France</a>. Surtout si vous avez de la famille qui croit encore en ces balivernes. Comment s'en sortir ? Coupez court à ce débat en rappelant que la France est le second plus gros marché pour McDonald's. ----------------->

  • 10) L'Algérie

    Pour certains, <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/20/hollande-reconnait-souffrances-infligees-algerie-colonisation-international_n_2335742.html">en <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/20/hollande-reconnait-souffrances-infligees-algerie-colonisation-international_n_2335742.html">reconnaissant les souffrances du peuple Algérien</a> lors de son dernier voyage officiel en Algérie, François Hollande est allé trop loin</a>. Pour d'autres pas assez. Bref, la colonisation et la Guerre d'Algérie font encore débat. Sujet à ne pas aborder si vous avez un beau-père d'origine pied-noir ou un grand-père qui a combattu dans les forces française. Peu recommandé en présence de harkis ou de leurs descendants. Comment s'en sortir ? <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/03/aqmi-menace-la-france-et-pays-africains_n_2233327.html">AQMI</a>. ----------------->

Lire aussi:
» Les cadeaux dont vous avez envie... et ceux que vous allez vraiment recevoir
» Noël : quel cadeau pour les personnalités de l'année?
» Les Français ne comptent pas boire à Noël (contrairement aux Anglais)
» Tous nos articles Noël