NOUVELLES

Minute de silence aux Etats-Unis en hommage aux victimes de la tuerie

21/12/2012 09:51 EST | Actualisé 20/02/2013 05:12 EST
AP
Rosaries are lit by the morning light on a makeshift memorial near the town Christmas tree in the Sandy Hook village of Newtown, Conn., Wednesday, Dec. 19, 2012. The memorial, which was put up in the aftermath of the elementary school shooting that shocked the small town, is increasing in size as the days go on. More funerals are scheduled for Wednesday, as the town continues to mourn its victims. The gunman, Adam Lanza, walked into Sandy Hook Elementary School in Newtown, Conn., on Dec. 14, and opened fire, killing 26 people, including 20 children, before killing himself. (AP Photo/Julio Cortez)

Une minute de silence a été observée et les cloches des églises à Newtown et à travers les Etats-Unis ont sonné vendredi à 09H30 (14H30 GMT) en hommage aux 26 victimes de la tuerie de cette ville du Connecticut (nord-est) il y a exactement une semaine.

Les cloches ont sonné 26 fois en souvenir des 20 enfants et des six adultes tués au fusil d'assaut par un jeune homme de 20 ans dans l'école de Sandy Hook vendredi 14 décembre à 09H30.

L'assaillant avait auparavant tué sa mère à son domicile.

Le président Barack Obama a observé cette minute de silence à la Maison Blanche, qui avait appelé sur Twitter les Américains à se joindre à cet hommage nommé sur le réseau social #MomentforSandyHook. La page d'accueil du site internet de la Maison Blanche est devenue blanche pendant quelques minutes.

"20 enfants magnifiques et 6 adultes remarquables. Ensemble, nous continuerons et nous ferons en sorte que notre pays soit digne de leur mémoire", a indiqué M. Obama dans un tweet diffusé sur le compte de la présidence.

Le gouverneur du Connecticut Dannel P. Malloy avait déclaré ce vendredi "journée de deuil" et demandé aux habitants d'observer une minute de silence.

"Pleurons ensemble collectivement la perte de ces trop nombreuses et prometteuses vies", a écrit le gouverneur dans un communiqué. "Bien que nous ne puissions pas mesurer le chagrin de ces familles, nous pouvons leur dire que nous sommes à leurs côtés pendant ces moments difficiles", a-t-il ajouté.

Les églises se sont jointes à cet hommage. Le Conseil national des Eglises a indiqué que des milliers d'églises observeraient une minute de silence à 09H30 en solidarité avec les habitants du Connecticut.

Les plus hauts responsables religieux américains se sont réunis à la Cathédrale nationale de Washington, qui a également fait sonner 26 fois son bourdon (grosse cloche à son grave des enterrements, ndlr) pour "appeler les responsables politiques à continuer à prendre des actions rapides dans le but de mettre fin à la violence des armes et honorer les vies perdues à Newtown", selon un communiqué.

Des gouverneurs, de la Floride à Hawaii, ont aussi appelé leurs habitants à honorer cette minute de silence.

M. Obama, qui a engagé depuis la tuerie une réflexion pour réduire la violence causée par les armes à feu, a aussi répondu vendredi à une pétition en ligne qui a rassemblé plus de 400.000 signatures sur le site internet de la Maison Blanche.

"Au cours des jours qui ont suivi cette déchirante tragédie de Newtown, dans le Connecticut, des centaines de milliers d'entre vous, depuis les 50 Etats, ont signé une pétition nous demandant de prendre des mesures sérieuses pour résoudre l'épidémie de violence armée dans le pays", a déclaré M. Obama dans une vidéo. "Nous vous entendons", a-t-il ajouté.

Son épouse Michelle Obama a pour sa part signé un texte publié vendredi par le journal local Hartford Courant dans lequel elle dit son empathie. "En tant que mère de deux jeunes filles, mon coeur saigne pour vous et vos familles", a-t-elle dit.

"Sachez qu'à chaque minute de chaque jour, nous pensons à vous, nous prions pour vous", écrit encore Mme Obama.

are-tq/jca

INOLTRE SU HUFFPOST

Sandy Hook Elementary School Shooting