NOUVELLES

Les USA regrettent que Moscou leur interdise d'adopter des enfants russes

21/12/2012 02:29 EST | Actualisé 20/02/2013 05:12 EST

La diplomatie américaine a regretté vendredi que la Russie ait interdit par la loi aux citoyens américains de pouvoir adopter des enfants russes.

Un porte-parole du département d'Etat s'est dit "préoccupé" par le vote par la Douma russe d'une loi interdisant aux Américains d'adopter des orphelins russes, jugeant que le "bien-être des enfants était trop important pour le lier aux aspects politiques de la relation" parfois tendue entre les Etats-Unis et la Russie.

"Ce qui nous inquiète particulièrement dans cette législation -- ce que les Russes sont en train de faire -- c'est d'empêcher effectivement des enfants de grandir dans un environnement familial de bonheur, d'amour et de respect", a déclaré le porte-parole, Patrick Ventrell.

Il a rappelé que "60.000 enfants russes avaient été accueillis par des familles américaines ces vingt dernières années" et estimé qu'avec cette nouvelle loi russe, "ce sont vraiment les enfants russes qui vont en pâtir".

La Douma, la chambre basse du Parlement russe, a voté définitivement vendredi une loi interdisant aux Américains d'adopter des enfants russes, une décision qui inquiète les orphelinats et qui a provoqué l'indignation d'une partie de la société en Russie.

Le texte approuvé par une quasi-unanimité des députés (420 pour, 7 contre et une abstention) se veut une réponse à la "liste Magnitski" adoptée aux Etats-Unis, qui sanctionne des responsables russes coupables de violations des droits de l'homme.

nr/rap

PLUS:afp