L'ex-directeur du CUSM met en vente son penthouse montréalais

Publication: Mis à jour:
ARTHURPORTER
Radio-Canada

Le luxueux penthouse montréalais d'Arthur T. Porter, l'ex-directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), a été mis en vente pour près de 1,6 million de dollars.

M. Porter a acquis cet appartement en 2007, à un prix inférieur à l'évaluation municipale.

Au coeur d'une controverse liée à un présumé conflit d'intérêts, Arthur Porter a quitté ses fonctions au CUSM en décembre 2011, plusieurs mois avant la fin de son contrat.

La mauvaise gestion du Centre hospitalier de santé McGill a fait exploser son déficit au cours des dernières années et pourrait atteindre 115 millions de dollars en 2012-2013.

Un rapport technique a révélé que quelque 880 000 heures, non autorisées, ont été payées depuis 2009. Cela représente l'équivalent de 500 personnes travaillant à temps plein, un montant qui ne peut être expliqué, ni par une hausse des activités, ni par l'intensité des soins.

À la suite du dévoilement du rapport, le ministre québécois de la Santé, Réjean Hébert, a demandé à l'Unité permanente anticorruption (UPAC) d'enquêter sur des transactions immobilières controversées effectuées par le CUSM, effectuées alors qu'Arthur Porter était en poste.

Depuis sa démission, M. Porter habiterait à Nassau, aux Bahamas, où il gère une boîte de nuit en plus d'une clinique médicale.

Il a toutefois deux appartements à Montréal, dont ce luxueux penthouse situé au centre-ville.

Sur le web

Letter: Those who hired Porter didn't do their research

Uncovering the busy new life of Canada's controversial former spy watchdog

Arrest of SNC-Lavalin's former CEO raises alarming questions on hospital ...

Corruption investigation creates 'turbulence' for superhospital

Arson suspected at Montreal home of self-described ex-Israeli spy

Arthur Porter et le fiasco du 1750, avenue Cedar