TORONTO - Google veut que vous deveniez le nouveau Justin Bieber. Le géant de l'Internet est en mission afin de faire de YouTube un véritable compétiteur à la télévision traditionnelle. Il souhaite transformer les habitudes des internautes qui regardent de simples vidéos viraux pour en faire de fidèles consommateurs de contenu.

L'entreprise veut intéresser les internautes pendant plus que quelques minutes, et les conditionner à passer de plus en plus de temps scotchés à YouTube.

Pour atteindre cet objectif, YouTube est conscient qu'il devra proposer beaucoup de contenu «frais». Il encourage donc les créateurs de contenu — qu'ils soient reconnus ou de purs inconnus — à créer leurs propres réseaux et à y fournir des heures de nouveau matériel auquel devront s'abonner les internautes, même si chaque clip ne génère que de modestes résultats en termes de visionnements.

Ce n'est plus seulement le nombre de clics qui importe. Plus que jamais, YouTube souhaite accueillir des internautes qui seront assidus.

«Les gens reviennent constamment afin de regarder des vidéos de façon plus fréquente plutôt que de venir sur notre site uniquement pour regarder une vidéo en particulier. C'est l'objectif que nous poursuivons», a commenté Dave Brown, qui dirige le programme en partenariat YouTube Canada.

Selon les statistiques de comScore compilées plus tôt cette année, 15,8 millions de visiteurs canadiens uniques se rendent sur YouTube à chaque mois. Ensemble, ils regardent environ 310 millions d'heures de vidéos, soit une moyenne d'environ 19,6 heures par utilisateur par mois.

À l'automne 2011, Google a annoncé des investissements de 100 millions $ US pour la promotion de son nouveau concept de réseaux et recruté des célébrités comme Ashton Kutcher et Amy Poehler, ainsi que des marques telles que The Onion, WWE et le Wall Street Journal pour produire du nouveau matériel pour YouTube.

Au cours des derniers mois, Google a investi 200 millions $ afin d'échafauder sa nouvelle stratégie de réseaux en exploitant ses succès obtenus jusqu'ici. À plus petite échelle, YouTube a également exploité un vieux truc des émissions de téléréalité traditionnelles en lançant une série de concours qui encouragent les internautes à démontrer leurs habiletés sur YouTube. Le prix? Une chance de devenir célèbre et une audience de plusieurs millions de spectateurs à travers le monde.

Et ça n'est pas passé inaperçu aux yeux des Canadiens.

«Ce que nous avons appris de nos partenaires canadiens, c'est qu'ils profitent véritablement de l'opportunité d'exporter leur contenu et de rejoindre des marchés beaucoup plus vastes que ceux qu'ils auraient normalement dû toucher», a mentionné M. Brown.

Matt Dennison et Jason Lucas ont mérité le titre «YouTube Next Comic» sur leur réseau, qui compte près de 65 000 abonnés et génère environ 17 millions de visionnements. Une vidéo en particulier, un extrait du populaire jeu vidéo «Diablo 3», a amassé plus de neuf millions de visionnement.

Aucun d'entre eux ne pourra cependant espérer devenir le prochain Justin Bieber sauf, peut-être, s'ils obtiennent le succès de Harley Morenstein. Ce dernier n'est pas connu du grand public, mais dans l'univers de YouTube, il est une véritable vedette.

Le Montréalais est la figure emblématique d'«Epic Meal Time», une série de capsules de cuisine époustouflantes qui compte 2,9 millions d'abonnés — ce qui la place tout juste à l'extérieur du top 10 des réseaux les plus populaires sur YouTube — et plus de 485 millions de visionnements.

Sauf que l'effet de nouveauté perd de sa vigueur au bout d'un moment, et Harley Morenstein a concédé que le nombre de visionnements de ses vidéos a chuté de façon importante.

«Nous avions à un certain moment 16 millions de visionnements par semaine, et maintenant ils sont de l'ordre d'environ cinq millions, et en conséquence on peut comprendre qu'ils sont en déclin ou qu'ils ont plafonné», a-t-il expliqué.

«Mais vous savez, même s'il n'y a plus que le tiers des visionnements que nous avions au sommet de l'aventure, ça ne change pas le fait que c'est toujours l'émission de cuisine numéro un au monde sur Internet.»

En conséquence, un nouveau concept sera lancé très bientôt. «Epic Chef» s'inscrira dans la philosophie de YouTube d'augmenter la fidélité des internautes. La nouvelle série sera le prolongement d'«Epic Meal Time», mais le format sera celui d'une émission de télévision traditionnelle: deux chefs s'affronteront afin de concocter les repas et les cocktails les plus impressionnants.

«C'est notre propre émission de téléréalité compétitive, et elle ne sera pas encadrée par les règles des médias traditionnels. Nous pourrons ainsi être aussi audacieux que nous le souhaiterons», a conclu M. Morenstein.

Loading Slideshow...
  • Justin Bieber en musique!

  • Justin Bieber en musique!

  • Justin Bieber en musique!

  • Justin Bieber en musique!

  • Justin Bieber en musique!

  • Justin Bieber en musique!