MOSCOU (AFP) - L'acteur français Gérard Depardieu "a plaisanté, de toute évidence", quand il a affirmé avoir reçu un passeport russe, a déclaré mercredi le porte-parole du président Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

"Je ne peux pas faire de commentaires. C'est vraisemblablement une plaisanterie. Je n'ai rien entendu de tel. De toute évidence, il a plaisanté", a déclaré le porte-parole du président russe interrogé par l'AFP .

"Poutine m'a déjà envoyé un passeport", avait déclaré l'acteur, selon des amis cités mardi par le site du quotidien français Le Monde.

Se sentant "injurié" par le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault qui avait jugé "assez minable" son exil fiscal en Belgique, Gérard Depardieu a annoncé dimanche dernier vouloir "rendre" son passeport français et envisager de prendre la nationalité belge.

En octobre dernier, il avait participé à des célébrations officielles à Grozny, capitale de la Tchétchénie, au cours desquelles il avait lancé "Gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov", en s'affichant aux côtés de Ramzan Kadyrov, numéro un de cette république, accusé de multiples exactions par les ONG de défense des droits de l'homme.

Ce dernier s'est dit mercredi prêt à accueillir l'acteur.

"Gérard Depardieu a renoncé à la citoyenneté française. Il a ses raisons, autrement il ne l'aurait pas fait. Je n'ai pas l'intention de juger cet acte mais je peux déclarer sans aucun doute que nous sommes prêts à accueillir ce grand acteur", a-t-il déclaré, cité par l'agence Ria Novosti.

"C'est un homme avec un grand H, un humaniste. Et n'importe quel pays, à mon avis, lui ouvrirait ses portes sans hésiter", a-t-il ajouté.

Célèbre en Russie, Depardieu apparaît régulièrement dans diverses publicités. En novembre dernier il en a tourné plusieurs pour la banque Sovietski (http://www.youtube.com/watch?v=uEl91h0VpUk), pour une marque de ketchup ou encore pour un magasin d'alimentation.

Loading Slideshow...