NOUVELLES

L'heure est au déneigement après la tempête passée mardi au Québec

18/12/2012 05:20 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST
Shutterstock

La tempête de neige touche à sa fin dans l'est du Québec, tandis que dans le sud-ouest de la province, l'heure est au déneigement.

Un avertissement de tempête hivernale est toujours en vigueur pour une partie du Bas-St-Laurent, pour les secteurs de Kamouraska, Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles, où la neige tombe toujours abondamment.

Hydro-Québec signale que 30 000 de ses clients sont toujours privés d'électricité dans les Laurentides, en Montérégie, à Québec, en Mauricie, dans le Centre-du-Québec et au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À Montréal, le chargement de la neige a débuté mardi soir dans les arrondissements d'Ahuntsic-Cartierville, de Saint-Laurent, de Ville-Marie, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et de Rivière-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles.

Les équipes étaient également à l'oeuvre pour procéder au déneigement au cours de la nuit. L'opération a commencé à 7 h au centre-ville, notamment sur le boulevard René-Lévesque.

« On a 3000 travailleurs qui seront à pied d'oeuvre avec 2200 appareils. On espère régler le tout en 96 heures, c'est ce que ça prend en moyenne pour déneiger complètement. Mais comme les conditions climatiques sont très changeantes, il se peut que nous ayons à ajuster le cours de nos opérations dans les prochains jours », explique Jacques-Alain Lavallée, de la Ville de Montréal.

Par ailleurs, la Ville de Montréal promet une bonne coordination entre les arrondissements cette année pour l'opération de déneigement, dont le budget est évalué à 150 millions de dollars. Il en coûte en fait 1 million de dollars pour chaque centimètre tombé au sol.

La Ville incite les citoyens à utiliser les stationnements mis à leur disposition pour placer leur véhicule au cours de la nuit entre 18 h et 7 h. Chaque hiver, 30 000 remorquages doivent être effectués, ce qui ralentit beaucoup les opérations de déneigement.

Les citoyens peuvent composer le 311 pour obtenir la liste des stationnements incitatifs mis à leur disposition.

La circulation a été difficile sur les routes de la province mardi, particulièrement dans l'est du Québec, où la visibilité était parfois nulle. Les sorties de route se comptaient par centaines et des dizaines de camions ont été immobilisés. Les accumulations prévues variaient de 15 à 35 centimètres, selon les endroits.

Des vols ont été retardés et parfois annulés aux aéroports Montréal-Trudeau et Jean-Lesage à Québec. Le service d'autocar Orléans Express a toutefois maintenu tous ses départs, pour l'ensemble du réseau.

Dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, la plupart des écoles étaient fermées. On attendait jusqu'à 35 centimètres de neige à Québec, dans Charlevoix et en Mauricie. Dans cette dernière région, la Sûreté du Québec a indiqué avoir reçu plus de 250 appels pour quelque 150 incidents routiers ayant fait une quinzaine de blessés mineurs.

Un accident a fait un blessé grave en Beauce, où une collision entre un camion léger et une automobile a fait un mort à Saint-Germain-de-Grantham, dans le Centre-du-Québec.

Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Bruno Beaulieu, le conducteur de la voiture, a été happé par le camion à l'intersection de la route 239 vers 16 h 30. L'homme de 88 ans est décédé plus tard en soirée à l'hôpital.

INOLTRE SU HUFFPOST

Préparez votre auto pour l'hiver