Marie-Hélène Thibault et Pier-Gabriel Lajoie dans «Gerontophilia», un film de Bruce LaBruce tourné à Montréal (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
GERONTOPHILIA BRUCE LABRUCE
Pier-Gabriel Lajoie dans «Gerontophilia», un film de Bruce LaBruce tourné à Montréal. | Ismaël Houdassine/zabmag.com

Grande figure du cinéma queer, Bruce LaBruce (No Skin Off My Ass, The Raspberry Reich) termine à Montréal la réalisation de son prochain film intitulé Gerontophilia qui met en vedette les acteurs québécois Marie-Hélène Thibault et Pier-Gabriel Lajoie. Comme son titre l'indique, l'œuvre décrit la relation secrète qu'entretient un jeune garçon pour une personne âgée. Avec ce long métrage, le sulfureux cinéaste torontois se penche à nouveau sur les désirs sexuels hors-normes. Nous l'avons rencontré sur son plateau de tournage.

En 1996, Bruce LaBruce s'était fait connaître dans le monde entier avec son étonnant film underground Hustler White. Cette histoire d'un mâle prostitué qui assouvit les fantasmes de ses clients avait fait alors scandale. Plus récemment, avec L.A. Zombie, le réalisateur n'avait pas hésité à faire appel à l'acteur du X gay François Sagat pour interpréter un mort-vivant à la libido surdimensionnée.

Mais en ce qui concerne Gerontophilia, Bruce LaBruce nous jure que cette fois, on n'aura pas affaire à du porno, mais à une œuvre davantage «mainstream» destinée à un large public. «Je tourne un film avant tout sur les mystères du désir. C'est le plus ambitieux et le plus complexe de mes projets cinématographiques», explique-t-il.

C'est donc en ville que le réalisateur a posé sa caméra. «Comme je suis un grand amateur de cinéma québécois, je me sens très fier de pouvoir filmer à Montréal», dit-il. Le cinéaste a donc quitté les décors ensoleillés de la Californie pour situer l'histoire de son nouveau long métrage dans la Métropole. «Mon personnage principal, Lake, est un garçon de 18 ans réservé et un peu mélangé quant à sa sexualité. Pendant qu'il travaille avec sa mère dans un foyer pour aîné, il va progressivement entretenir une relation particulière avec un des vieux patients».

Le réalisateur concède avoir depuis longtemps voulu aborder le thème de l'attirance sexuelle envers les personnes âgées. «À la fin des années 90, lorsque je vivais à New York, j'avais un ami noir dont les préférences sexuelles ne concernaient que les hommes blancs âgés de plus de 50 ans. Son entourage était très frustré parce qu'il n'arrivait pas à comprendre ses goûts jugés bizarres alors que lui même était jeune et très beau. Visiblement, ce garçon se faisait une autre idée de la beauté en refusant de suivre les règles».

Gerontophilia va plus loin que le simple fantasme puisqu'en plus de tomber amoureux du vieil homme, Lake va l'aider à quitter le foyer pour une virée en voiture à travers le pays. «Il se rend compte que le personnel du foyer drogue les patients afin de les rendre malléables et c'est quelque chose qu'il se refuse à accepter», dit-il.

Pour Pier-Gabriel Lajoie qui interprète Lake, son personnage vit effectivement une véritable passion pour le vieux monsieur. «Le film s'attarde surtout à dévoiler les sentiments qui les animent. L'amour est avant tout un état d'esprit», affirme-t-il.

Un rôle que le jeune acteur a pris comme une opportunité de rentrer dans la peau d'un personnage qui se retrouve confronté à des désirs inhabituels. «La fixation que possède Lake pour les hommes plus vieux m'a forcé à sortir de ma zone de confort. Et je dois dire que les conseils de Bruce en la matière m'ont été très utiles», dit-il en riant.

Produit par Filmoption International et doté d'un budget de 2 millions de dollars, Gerontophilia prendra l'affiche au courant de l'année 2013.

Merci à Ismaël Houdassine et à zabmag.com.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Le tournage de «Gerontophilia»
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Gerontophilia : New Real Films

Bruce LaBruce's 'Gerontophilia' to Shoot This Summer Canada-Wide

Bruce LaBruce's Gerontophilia | Indiegogo

Help Bruce LaBruce Fund His Next Film Gerontophilia - Pas Un Autre

Gerontophilia (2013) - IMDb

Bruce LaBruce Gerontophilia Indiegogo on Vimeo

Support Bruce LaBruce's “Gerontophilia” « The Girl Who Knew Too ...

Filmmaker Bruce LaBruce Shooting “Gerontophilia,” A Queer - Queerty

Twitter / NewRealFilms: Bruce LaBruce's Gerontophilia ...

Bruce LaBruce making gay Harold and Maude GERONTOPHILIA

Filmmaker Bruce LaBruce Shooting “Gerontophilia,” A Queer “Harold & Maude”