NOUVELLES
18/12/2012 01:52 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

USA: des proches de victimes de fusillades disent "assez" devant le Congrès

Plusieurs dizaines de familles de victimes de fusillades se sont rassemblées mardi devant le Congrès des Etats-Unis pour dire qu'elles en avaient "assez" de ces tueries qui endeuillent régulièrement les Etats-Unis et ont appelé les élus "à arrêter ce bain de sang".

A l'initiative de l'association en faveur du contrôle des armes Brady Campaign to Prevent Gun Violence, des familles de victimes des fusillades meurtrières de Virginia Tech, Aurora ou Columbine ont présenté à la presse une lettre ouverte à la Maison Blanche et aux élus demandant "une action rapide".

"La loi sur les armes doit changer immédiatement", a indiqué lors d'une conférence de presse le président de l'association Dan Gross.

"Evidemment pas toute, mais quand même une grande partie de la violence générée par les armes dans notre nation pourrait être empêchée si le Congrès prenait des mesures simples pour arrêter d'armer les gens dangereux", a-t-il ajouté, indiquant qu'il ne remettait pas en question le 2e amendement qui donne le droit de porter des armes.

Andrei Nikitchyuk, le père d'un petit garçon rescapé du massacre de l'école de Newtown (Connecticut) qui a fait 26 morts vendredi, a ajouté que "nous devons tous dire à haute voix (aux élus du Congrès) +unissons nous, arrêtons cette division partisane, ce n'est pas une question de politique".

Sandy Phillips, mère de Jessica, une jeune fille de 24 ans tuée à Aurora, dans le Colorado, a ajouté que le Congrès avait "l'occasion d'arrêter maintenant le bain de sang".

La lettre ouverte, qui demande des "solutions notables", sans les détailler, appelle également à signer une pétition sur wearebetterthanthis.org.

La fusillade de Virginia Tech, la pire de l'histoire américaine, a fait 32 morts parmi les étudiants et professeurs de cette université en 2007. Douze personnes sont mortes dans un cinéma d'Aurora (Colorado, ouest) en juillet 2012 et 12 autres dans le lycée de Columbine en 1999.

ff/rap

PLUS:afp