NOUVELLES
18/12/2012 06:30 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

La police a complété son enquête sur le secondeur des Chiefs Jovan Belcher

KANSAS CITY, États-Unis - Le secondeur des Chiefs de Kansas City Jovan Belcher était apparemment inquiet de devoir céder sa fille et des sommes importantes d'argent à sa copine de longue date quand il a décidé de la tuer par balles, selon de nouveaux rapports publiés par la police.

Belcher s'est également plaint de Kasandra Perkins, la mère de la fille de trois mois du couple, dans des conversations et des messages-textes envoyés à une femme qu'il fréquentait, selon les rapports.

Dans un message-texte envoyé fin octobre ou début novembre, Belcher a écrit qu'il «tirerait sur» Perkins «si elle ne le laissait pas tranquille». La femme a déclaré à la police que Belcher lui a dit que «la mère de son enfant a menacé de lui prendre tout son argent et leur enfant s'ils se séparaient» et «savait exactement comment le mettre en colère».

Belcher a tué Perkins par balles à leur résidence le 1er décembre et il s'est ensuite rendu au centre d'entraînement des Chiefs, où il s'est suicidé devant son entraîneur et son directeur général tout en leur disant qu'il était «incapable d'obtenir suffisamment d'aide».

Le bureau du procureur du comté de Jackson a étudié les rapports de la police, qui ont initialement été obtenus par le journal The Kansas City Star, avant de fermer le dossier vendredi. On a officiellement décrété que les morts de Belcher, 25 ans, et Perkins, 22 ans, ont été le résultat d'un meurtre suivi d'un suicide, a indiqué mardi le porte-parole du bureau du procureur Mike Mansur.

PLUS:pc