BIEN-ÊTRE
18/12/2012 01:25 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

Instagram pourrait vendre les photos de ses utilisateurs sans leur consentement

Les nouvelles conditions d'utilisation du service de partage de photos Instagram laisseraient la porte ouverte à de multiples dérives. Selon de nombreux sites spécialisés, elles permettraient à la société d'utiliser à des fins commerciales n'importe quel cliché posté sur son réseau, gratuitement et sans le moindre accord une fois ces nouveaux textes validés par l'internaute.

Ces prochaines conditions d'utilisation, qui entreront en vigueur le 16 janvier 2013, prévoient un partage des données personnelles de ses utilisateurs (noms d'utilisateurs, photos, commentaires) avec Facebook, qui l'a racheté un peu plus tôt dans l'année pour un milliard de dollars.

Ces modifications ne changeront en rien le service offert et au mode de fonctionnement de l'application.

Officiellement, ce type de pratique est censé protéger l'utilisateur et combattre le spam. Officieusement il pourrait également servir à se constituer une formidable banque de données et d'images.