Chine: plus de 100 personnes arrêtées pour avoir propagé des rumeurs de fin du monde

Publication: Mis à jour:
MAYAN CALENDAR
Getty Images

PÉKIN, Chine - La police chinoise a détenu 101 personnes pour avoir répandu des rumeurs sur la fin du monde imminente.

L'agence de nouvelles étatique Xinhua a rapporté mardi que la police a confisqué des pamphlets, des DVDs et autres documents de propagande apocalyptique lors d'arrestations récentes dans huit provinces à travers le pays.

Les détentions sont survenues peu avant le vendredi 21 décembre, une date que les Mayas auraient identifié comme la fin du monde, selon certains, et qui a été le sujet du film apocalyptique «2012».

Presque la moitié des personnes détenues seraient, selon les informations de Xinhua, des membres du groupe «Dieu tout puissant», aussi appelé Éclair oriental. Le groupe est considéré être une secte chrétienne hérétique. La secte proclame que Jésus est apparu sous la forme d'une femme dans le centre de la Chine et elle a été accusée de kidnapper et de battre des Chrétiens pour les forcer à se convertir.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction