Huffpost Canada Quebec qc

Propagande en Corée du Nord: les champions de l'affabulation

Publication: Mis à jour:
PERSONNALITE ANNEE 2012
AFP

CORÉE DU NORD - Un an après, la mobilisation des masses ne faiblit pas à Pyongyang. Pour rendre hommage à Kim Jong-Il, le "Cher Leader" du régime décédé il y a tout juste un an, le 17 décembre 2011, des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées devant le mausolée Kumsusan où reposent les corps embaumés de Kim Jong-Il et de son père Kim Il-Sung. Par un froid cinglant, civils, militaires et officiels ont observé trois minutes de silence et ont religieusement écouté un discours exaltant la figure héroïque du défunt, sous le regard grave de son fils cadet et successeur, Kim Jong-Un.

La décès soudain de Kim Jong-Il l'an dernier marquait la disparition de l'un des plus grands affabulateurs des temps modernes. Sa mort et les cérémonies en son honneur avaient pris la forme d'un drame national et avaient été accompagnées par d'étranges phénomènes naturels largement relayés par les médias nationaux.

Le Parti des travailleurs, parti unique du pays, avait par exemple assuré par la voix de son journal officiel que des hiboux avaient participé au deuil de la nation. Quelques jours plus tard, c'est un autre volatile qui était surpris en train de dégager la neige recouvrant la statue du dirigeant défunt.

LIRE AUSSI : Un an après la mort de Kim Jong-Il, où va la Corée du Nord ?

Au pouvoir de 1994 à 2011, Kim Jong-Il s'était constitué une biographie officielle lui donnant les contours assurés d'un surhomme auréolé de la bienveillance des dieux. De sa naissance accompagnée de l'apparition d'une nouvelle étoile à l'origine du passage de l'hiver au printemps, à son passé de combattant en culottes courtes en première ligne de la résistance contre l'occupant japonais, son culte de la personnalité était entretenu par toute une série de légendes.

Une propagande de tous les instants qui n'a jamais lésiné sur les qualificatifs délirants. "Étoile polaire", "génie de la révolution", "soleil du XXIe siècle", rien n'était trop fort pour vanter les mérites du "Cher Leader", également soupçonné d'avoir inventé le hamburger et d'avoir écrit 1500 livres en trois ans.

Tuer le père

Désormais au pouvoir, c'est au tour de Kim Jong-Un d'écrire sa légende pour tenter de se faire une place entre ses écrasants prédécesseurs. Dernier avatar d'une dynastie à l'imagination débordante, le nouveau leader nord-coréen a commencé pour sa part à faire l'objet d'un culte de la personnalité en jouant à fond la carte militariste.

Quelques jours à peine après son intronisation à la tête du pays, la télévision nord-coréenne diffusait déjà un documentaire vantant les mérites et le génie stratégique du nouveau leader du régime "parfaitement instruit de toutes les stratégies militaires", comme le souligne la voix off du film qui explique qu'il aurait rédigé sa première thèse du genre à l'âge de 16 ans.

Découvrez quelques extraits du documentaire mégalomane pour l'anniversaire de Kim Jong-Un, par Le Figaro

Début décembre, c'est la très officielle agence de presse du régime, la KCNA, qui annonçait triomphalement que des archéologues avaient trouvé une ancienne tanière de licorne/qilin. Et pas n'importe laquelle, celle qu'aurait chevauché l'ancien roi Tongmyŏng. Une nouvelle page de la légende de la dynastie des Kim qui n'ouvrait pas que des perspectives archéologiques. Car derrière la découverte insolite, il s'agissait bel et bien de réaffirmer la légitimité historique du régime nord-coréen sur son voisin du sud.

Une propagande balbutiante

Mais la propagande officielle peut aussi connaitre des ratés. Au mois d'août par exemple, Kim Jong-Il a ponctué une de ses visites populaires par une traditionnelle photo de famille. Mais alors que le leader semblait soulevé par le bonheur, les membres de ladite famille qu'il a choisie affichaient une mine terrifiée. Le journal du parti de son côté n'a pas hésité a annoncer le plus sérieusement du monde à ses lecteurs fin novembre, que Kim Jong-Un était "l'homme vivant le plus sexy de 2012" sans s'apercevoir que l'information qu'ils reprenaient était en fait tirée du site internet satirique américain The Onion.

Nul doute, en revanche, que Kim Jong-Un et les médias du régime communiste sauront tirer profit de l'élection de leur leader comme personnalité de l'année 2012 par les internautes du magazine Time. Et peu importe si les 5.600.000 suffrages à l'origine de sa victoire sont le fruit d'une manœuvre des internautes activistes de 4Chan .

D'autant qu'avec la première mise en orbite réussie d'un satellite nord-coréen, la propagande officielle et Kim Jong-Un tiennent peut-être le fait d'arme qui leur faisait défaut jusque-là pour ancrer définitivement le nouveau leader du régime dans la légende dynastique.

La Corée du Nord célèbre sa fusée, par Francetvinfo

Beaucoup d'internautes ont d'ailleurs été amusés par le flegme affiché par Kim Jong-Un au moment où son pays entrait dans le cercle très fermé des puissances spatiales. Une piste sur la posture à adopter pour séduire l'occident ?

Egalement sur Le HuffPost:

Kim Jong-Un va au parc d'attraction
sur
Partager
Tweeter
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

EN IMAGES. L'art d'être un "génie militaire", par Kim Jong-Un - Le ...

Corée du Nord: l'épouse de Kim Jong-Un reparaît en public - Le ...

Kim Jong-Un, "homme vivant le plus sexy" et piège à propagande ...

Un documentaire mégalomane pour l'anniversaire de Kim Jong-Un ...

Kim Jong-un, « génie des génies » dans un docu de Corée du Nord ...

Corée du Nord : le grand bond en avant de Kim Jong-un - Le Point

Le Figaro - International : Kim Jong Un et le secret de la licorne

Kim Jong-Un, le film... plus fort que La Grande Vadrouille - Arronax ...

EN IMAGES. L'art d'être un "génie militaire", par Kim Jong-Un

La Corée du Nord mobilise les masses à la gloire de Kim Jong-Il ...

Kim Jong Un et le secret de la licorne

La licorne de Corée du Nord n'en est pas une: ce serait plutôt un qilin