Huffpost Canada Quebec qc

Les camionneurs prévoient utiliser l'A-30 pour contourner Montréal, malgré le péage

Publication: Mis à jour:
TRUCK DRIVER
Shutterstock

MONTRÉAL - Le parachèvement de l'autoroute 30 en Montérégie fait bien des heureux.

Un fort pourcentage de camionneurs devrait utiliser cette nouvelle voie de contournement de l'île de Montréal, a indiqué le président-directeur général de l'Association du camionnage du Québec (ACQ), Marc Cadieux, lors d'une entrevue à La Presse Canadienne.

À l'heure actuelle, les réactions de ses membres sont même favorables à la tarification proposée.

Il prévient cependant que les coûts du péage doivent demeurer raisonnables. Il faut faire attention, selon lui, à ce que les coûts du péage n'augmentent pas sans cesse, comme ce fût le cas pour la 407 en Ontario, une voie que les camions lourds ont commencé à déserter.

M. Cadieux croit que le nouveau parcours de 145 km va permettre de désengorger le réseau autoroutier montréalais. Si le trafic lourd n'a plus à transiter par Montréal pour aller vers les États-Unis, l'Ontario, les Maritimes, la Beauce ou Québec, les autres usagers de la route vont clairement en bénéficier.

Évidemment, le parachèvement de l'autoroute 30 ne changera rien au parcours des camions qui effectuent des livraisons locales à Montréal. Par contre, la décongestion des autoroutes 40 et 20 sera bénéfique pour toute l'industrie de la livraison locale, selon le pdg de l'ACQ.

Marc Cadieux soutient que des indices laissent croire que les économies seront importantes pour les transporteurs routiers. Les pertes de temps et de productivité au cours des dernières années, en raison de la congestion routière dans la métropole, représentaient des millions de dollars, selon lui.

A tout cela s'ajoutent les coûts de retards de livraison, la logistique et le coût du carburant .Tout cela doit être comptabilité dans le coût des opérations des entreprises.

Il faut dire que les entreprises de transport de marchandises et les camionneurs attendaient cette voie de contournement de l'île de Montréal depuis plus de 30 ans, ce qui fait dire à M. Cadieux que l'autoroute 30 porte bien son nom.

Depuis six mois, il a reçu de nombreux appels de ses membres qui demandaient essentiellement si les échéanciers seraient respectés pour l'ouverture officielle.

Enfin la seule ombre au tableau n'est pas le système de péage, mais le mode d'opération qui entre en vigueur. L'industrie réclamait du gouvernement du Québec un système de perception uniformisé, harmonisé aux systèmes existants ailleurs, mais leur demande n'a pas été entendue. L'objectif de cette demande était de réduire les coûts d'opérations des entreprises de transport routier.

L'Association du camionnage du Québec (ACQ) représente environ 500 entreprises de transport de marchandise qui possèdent cinq camions et plus. Elle compte aussi dans ses rangs quelque 250 fournisseurs de services.

Les camionneurs-propriétaires sont quant à eux notamment représentés par l'Association nationale des camionneurs artisans (ANCAI).

Sur le web

Transports Québec : Autoroute 30 - Parachèvement

L'ensemble du tracé de l'A-30 finalement accessible à la circulation ...

Les camionneurs heureux de la nouvelle A-30 | Métro

L'A-30 ouverte: moins de pressions sur les ponts et la 132?

Les camionneurs heureux de la nouvelle A-30 | Métro