Huffpost Canada Quebec qc

Adam Lanza : le profil de l'homme à l'origine de la tuerie de Newtown

Publication: Mis à jour:
NEWTOWN TUERIE
Vue d'un hélicoptère de la chaîne de télévision CBS sur la scène du drame, le 14 décembre 2012 | AFP

CONNECTICUT - Après le drame survenu vendredi matin dans une école du Connecticut, le profil du tueur commence lentement à se dessiner.

Décédé "dans l'établissement", d'après le porte-parole de la police Paul Vance, l'homme à l'origine de la tuerie de Newtown s'appelait Adam Lanza (et non Ryan comme annoncé précédemment) et serait âgé de 20 ans. Il aurait tué son père à son domicile avant de se rendre en voiture jusqu'à l'école où a eu lieu la fusillade, où il a tué sa mère, qui y travaillait, selon la presse américaine.

"On a sans doute pas affaire à un profil de type serial killer qui tue pour se faire connaître," explique Dan Véléa, psychiatre et blogueur au HuffPost. Mais en l'absence d'éléments, difficile de dire ce qui a motivé Adam Lanza, de savoir pourquoi il est passé à l'acte .

D'après l'édition américaine du Huffington Post, Adam Lanza portait des quatre armes, des vêtements sombres, un masque et un gilet pare. Il serait rentré dans les bureaux de l'administration de l'établissement à 9h40, heure locale, soit 30 minutes après le début de la journée scolaire.

Le premier appel au 911, le numéro d'urgence aux Etats-Unis, aurait été émis une minute plus tard. La police continuerait d'enquêter sur l'hypothèse d'un second tireur. Mais cette piste n'a reçu aucun développement depuis l'annonce officielle de la fusillade.

Lire aussi:

» Fusillade dans une école primaire, 27 morts, dont 18 enfants

» VIDÉO - Une fillette raconte le cauchemar de la tuerie de Newtown

» Michael Moore réagit à la tuerie de Newtown

"L'hypothèse la plus probable est celle d'une personnalité psychiquement faible, victime d'un pétage de plomb, d'une sorte d'embrasement cérébral, continue Dan Véléa. Peut-être qu'il était soumis à une forte pression, à laquelle il ne savait plus faire face, la violence sert alors d'exutoire", continue-t-il. "Mais il n'est pas non plus exclu qu'on ait affaire à un schizophrène, comme c'était le cas à Virginia Tech", tempère Dan Véléa.

Pour l'instant, les seuls indices qui permettent d'en savoir plus sur son profil sont ses victimes.

Ainsi le meurtre du responsable de l'établissement et d'un psychologue ne serait pas anodin. "Des symboles de l'autorité scolaire", explique Dan Véléa. Parmi les autres victimes, il y aurait le père du tueur, tué à son domicile, ainsi que sa mère qui enseignait dans l'établissement. "Il s'attaque aussi évidemment aux symboles de l'enfance." C'est peu dire, dix huit de ses victimes étaient des élèves de l'école.

D'après une autre information non-vérifiée pour l'instant, l'enfant de Adam Lanza figurerait parmi les victimes.

"Si c'est le cas, on peut être face à une situation de suicide altruiste: on tue un ou plusieurs êtres chers." Un scénario qui n'est pas sans rappeler l'histoire du docteur Jean-Claude Romand qui avait mis fin aux jours de ses enfants, mais aussi de ses parents. On ne sait pour l'instant pas si Adma Lanza a été abattu, ou s'il s'est suicidé. D'après le Huffington Post, il portait un gilet pare-balle.

"S'il s'est suicidé, il est allé jusqu'au bout de son geste. Manifestement, il n'a de toute façon plus aucun discernement. S'il a tué son père à un endroit qu'il a ensuite pris sa voiture pour aller à l'école perpétrer ce massacre, alors on est face à quelqu'un qui se retrouve dans une dimension différente. Il abat des enfants comme il abattrait des aliens, il veut tuer au maximum" continue Dan Véléa.

"Peut-être qu'il a eu une mauvaise nouvelle, si son enfant figure dans la liste des victimes, peut-être que c'est parce qu'il avait perdu la garde de l'enfant, s'il a tué le responsables de l'établissement, peut-être que c'est parce qu'ils ont joué un rôle dans la perte de cette garde, tout est ouvert."

Quant aux enfants qui ont survécu à la tuerie "ils seront pris en charge par des psychologues tout de suite, mais c'est sur le long terme qu'il faudra travailler. Ils auront besoin de réponses, mais aussi de faire un travail de déculpabilisation. Ils s'en voudront d'avoir survécu. Il faudra aussi les préserver de tout phénomène régressif qui leur ferait revivre la scène. Tout joue. Le bruit, ce qu'ils voient, les odeurs, les sons, tout peut les refaire basculer dans l'horreur."

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Fusillade dans le Connecticut
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Tuerie de Newtown: Ryan Lanza, 24 ans, meurtrier de masse

Connecticut School Shooting: Ryan Lanza identified as gunman in ...

Etats-Unis: fusillade dans une école, une trentaine de morts dont ...

Direct- Tuerie aux USA. 27 morts dont 18 enfants dans une école ...

Connecticut Shooting Highlights How Vulnerable Schools Still Are

Children and adults gunned down in Connecticut school massacre

Connecticut School Massacre Suspect Identified | KTXL FOX40