INTERNATIONAL

Fusillade au Connecticut: Stephen Harper parle d'une «terrible nouvelle»

14/12/2012 04:28 EST | Actualisé 13/02/2013 05:12 EST

Le premier ministre canadien Stephen Harper a qualifié de "terrible nouvelle" la fusillade qui s'est produite vendredi dans une école primaire du Connecticut et qui a fait 27 morts, dont 20 enfants et le tireur.

"Quelle terrible nouvelle. Les Canadiens prient pour les élèves et les familles au Connecticut qui sont touchés par cette violence insensée", a-t-il dit, cité sur son compte Twitter.

"Au nom de tous les Canadiens, j'offre mes plus sincères condoléances à nos amis américains", a déclaré pour sa part le ministre des Affaires étrangères, John Baird. "Nous sommes à leurs côtés en cette période difficile".

Le chef de l'opposition, Thomas Mulcair, du Nouveau parti démocratique, a dit que "la douleur et la peur dont nous sommes témoins dépassent l'entendement. Les écoles sont censées être des lieux sûrs où les enfants apprennent, grandissent et s'épanouissent".

"Qu'un si grand nombre d'enfants soient ainsi la cible d'un tueur bouleverse nos convictions profondes et l'idée que nous nous faisons de notre société. Le temps viendra de réfléchir à ce qui s'est passé et aux moyens à prendre pour empêcher d'autres tragédies semblables", a-t-il ajouté dans une allusion au contrôle des armes à feu.

La nouvelle monopolisait l'attention des chaînes de télévision en continu au Canada, qui ont diffusé tous les points de presse des autorités américaines.

Fusillade dans le Connecticut