Sleep No More: une expérience de théâtre immersive à New York qui fait froid dans le dos (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

New York. Samedi soir. Il est presque minuit. Les spectateurs font la file avant d'entrer dans «The Mc Kittrick Hotel», un ancien hôtel des années 1930 dans Chelsea. Ils ont tous le regard amusé, mais un tantinet inquiet.

Le titre, d'emblée, a de quoi rendre suspicieux: Sleep No More. Parce que vous en ressortirez tremblants de peur? Ou aurez-vous affaire à des personnages qui ne dorment jamais? Une chose est indiscutable: les trois heures que vous passerez à sillonner les couloirs, les escaliers et les coins obscurs de cet immeuble désaffecté de cinq étages vous déstabiliseront à un moment ou un autre. On vous avertit dès le début: «Interdit de parler. Interdit de tenir la main de votre ami. Vivez l'expérience par vous même.»

Sleep No More n'a rien d'une pièce de théâtre conventionnelle. Pas de scène ni de fauteuils, pas de linéarité; vous assistez à des saynètes interprétées ici et là, vécues par des personnages mystérieux qui se retrouvent dans le silence et vivent leur histoire avec toute l'agilité de leur corps.

À l'arrivée à l'hôtel, vous serez d'abord transporté au cœur des années 1930, dans un cabaret de velours rouge avec un orchestre en smokings et une sensuelle chanteuse de jazz. On vous propose un verre d’absinthe, puis vous êtes invité à revêtir un masque blanc similaire à ceux que l'on voit dans Eyes Wide Shut pour déambuler à travers les 9 000 m2 de l'hôtel, à votre rythme. Vous passerez du cabinet de curiosités, au cimetière, en arrêtant par la salle à manger, les chambres, le laboratoire ou une confiserie... Parfois, vous serez seul dans une salle sombre où se trouvent des cadavres de grenouilles en pots, d'autres fois, vous tenterez de suivre un personnage fantomatique et sensuel dans une histoire de meurtre ou d'amour tourmentée qui le mène d'un étage à l'autre, avec une petite foule qui se désagrégera d'une saynète à l'autre. Quel couloir emprunter? Puis-je ouvrir ce tiroir? Qui suivre? Et surtout... où se trouve mon ami (e)? Le plaisir d'avoir peur tel que vous l’aimiez étant enfant, c'est ici que vous le retrouverez.

Sleep No More est interprété par des danseurs-comédiens de grand talent qui réussissent avec brio à incarner leurs personnages, même avec un public masqué qui lui colle au nez.

Les plus grands adeptes -ceux qui y sont allés plusieurs fois- y reconnaissent les personnages de la pièce Macbeth, écrite en 1606 par Shakespeare et qui est à la base même de cette création. Mais là n'est pas le but de l'exercice. Sleep No More est, avant tout, une performance théâtrale déployée dans mille directions. Une pièce fragmentée et éclatée dans laquelle les visiteurs sont invités à circuler à leur guise et à naviguer au hasard de l'aventure. Tant de portes et de chemins à emprunter au gré de leur humeur. La génération qui a grandi au sein de la grande Toile sait certainement s'y retrouver...

Internet laisserait-il maintenant son empreinte au théâtre?

Pour plus d'information et réserver vos billets: http://sleepnomorenyc.com/.

Notez que la compagnie britannique Punchdrunk, qui a conçu Sleep No More, propose pour le temps des Fêtes une programmation encore plus audacieuse, spécialement pour la soirée du 31 décembre...

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Sleep No More
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Sleep No More - Theater Profile and Schedule - New York Magazine

Sleep No More

Reviews - Sleep No More

Sleep No More (2011 play) - Wikipedia, the free encyclopedia

Sleep No More - Theater - The New York Times

'Sleep No More,' Enhanced by MIT Media Lab - NYTimes.com

'Sleep No More' Is Theater Embedded With Dancers - NYTimes.com

Sleep No More: What It's Like Inside the World's Most Interactive Play

"Sleep No More" by Punchdrunk | American Repertory Theater | The ...

Freakonomics » Sleep No More: Theater as Social Experiment?