NOUVELLES

Une adolescente tibétaine s'immole par le feu dans l'ouest de la Chine

11/12/2012 01:20 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

PÉKIN, Chine - Une adolescente s'est immolée par le feu dans une région tibétaine de l'ouest de la Chine, devenant le huitième enfant à commettre ce geste désespéré pour protester contre la domination chinoise sur la région, a annoncé une organisation militante mardi.

Wangchen Kyi, âgée de 17 ans, est morte après s'être immolée par le feu dimanche soir dans la province de Qinghai, après avoir souhaité une longue vie au dalaï-lama, le chef spirituel et politique en exil des Tibétains, selon l'organisation américaine Campaign for Tibet. Le groupe s'appuie sur des informations transmises par des Tibétains en exil qui sont en contact avec des gens de la région.

L'organisation britannique Free Tibet a également rapporté l'immolation de l'adolescente, mais affirme qu'elle était âgée de 16 ans. D'après Free Tibet, quelque 3000 personnes ont assisté à ses funérailles dans la municipalité de Dokar Mo, dans le comté de Zeku.

Les autorités du comté ont confirmé l'incident mardi, mais n'ont pas donné de détails.

Selon les militants de la cause tibétaine, plus de 90 personnes se sont immolées par le feu dans les régions tibétaines de Chine depuis février 2009, avec une recrudescence au cours des dernières semaines. La vaste majorité des auteurs de ces immolations étaient de jeunes hommes et femmes âgés dans la vingtaine.

Les militants affirment que ces gestes illustrent le désespoir des Tibétains face à la marginalisation de leur culture et de leur religion par le gouvernement chinois.

La Chine maintient qu'elle protège les droits des Tibétains et souligne que la région a bénéficié d'un important développement économique dans les dernières décennies.

PLUS:pc