pub sexiste virgin mobile

VIRGIN MOBILE - On connaissait Richard Branson homme de défis, le voici en défenseur de la cause des femmes. Le milliardaire fondateur de l'empire Virgin n'a pas du tout apprécié le calendrier de l'Avant affiché sur le site internet de l'opérateur téléphonique Virgin Mobile USA.

Il présente l'image d'un homme placé derrière une femme. D'une main, l'homme tient un petit paquet cadeau tout en lui cachant les yeux. Le tout est accompagné d'une question: "Un collier ? ou du chloroforme ?"

Les réactions ont rapidement fusé sur Twitter, forçant Richard Branson à sortir de sa réserve. Sur son blog il explique: "Bien que je ne dirige pas la société, elle porte notre marque", avant d'admettre qu'"ils sont allés trop loin". La firme a en effet été rachetée en 2009 par la société Sprint Nextel. "Ils reconnaissent qu'ils ont fait une terrible erreur", fait-il savoir avant d'ajouter que "l'annonce, tout comme le calendrier, a été retirée et ne sera plus jamais visible".

Virgin Mobile USA est rentré dans le rang, prétextant que la campagne avait été réalisée par une agence extérieure, sans avoir été approuvée par l'opérateur. "Nous nous excusons profondément auprès de quiconque qui a pu se sentir offensé par cette publication. Elle a été rapidement retirée", a fait savoir pour sa part un porte-parole de Virgin Mobile USA.

Loading Slideshow...
  • Ryanair

    Publicité pour la compagnie aérienne Ryanair jugée trop suggestive pour paraître dans des journaux.

  • L'Oréal's Revitalift Repair 10

    Publicité pour l'Oréal, censurée en février 2012 pour exagération de la performance du produit de manière trompeuse: c'est photoshop qui rend Rachel Weisz si jeune, pas la crème.

  • Marks & Spencer lingerie

    Publicité jugée sexuellement suggestive alors que exposée à la vue des enfants.

  • Lynx Déodorant

    Publicité jugée indécente et provocante. Difficile de dire le contraire, en particulier au vu du slogan: "Peut-elle vous faire perdre le contrôle? Lynx Dry Full Control".

  • Miu Miu Fall 2011

    Censurée en novembre 2011 pour incitation à agir de manière irresponsable. Il faut reconnaître que le mannequin, qui n'a pas l'air en forme, est assis sur des rails.

  • Marc Jacobs Oh, Lola!

    Censurée en novembre 2011 en raison de la "sexualisation infantile" qu'elle suggère.

  • Drop Dead, marque de vêtement

    Publicité censurée à cause de maigreur du mannequin.

  • Lancome

    Censurée pour "retouches excessives".

  • Maybelline's The Eraser

    Censurée pour "retouches excessives"

  • Yves Saint Laurent Belle D'Opium

    Censurée car certaines associations y ont vu une allégorie de la prise de drogue par intraveineuse. Avec un parfum nommé Opium, difficile de passer à côté.

  • American Apparel Ads

    Censurée pour "nudité gratuite et exploitation de jeunes femmes". Et dire que cela aurait pu être évité si elle avait mis une culotte American Apparel.