NOUVELLES

La fin du monde n'aura pas lieu le 21 décembre, assure le Vatican

11/12/2012 04:04 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST
PA
EMBARGOED TO 2100 MONDAY MAY 28. An artist impression of the binary system LH54-425, which consists of two very massive stars. The larger star's powerful wind overpowers the smaller star's wind, creating a region of hot gas where the outflows collide. LH54-425 is in the Large Magellanic Cloud, a satellite galaxy of the Milky Way about 165,000 light-years from Earth.

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le principal astronome du Vatican offre certaines assurances: la fin du monde n'aura pas lieu le 21 décembre, malgré les prédictions qui affirment le contraire.

Le père José Funes, directeur de l'Observatoire du Vatican, a écrit dans le numéro de mercredi du journal «L'Osservatore Romano» qu'il ne vaut pas la peine de discuter des scénarios d'apocalypse fondés sur le calendrier maya qui circulent sur Internet.

Oui, l'univers s'agrandit, et si certains modèles sont exacts, l'univers finira un jour par «se rompre», mais ce ne sera pas avant des milliards d'années, a écrit le père Funes. Il a souligné que les chrétiens étaient profondément convaincus que «la mort ne peut jamais avoir le dernier mot».

Le calendrier maya commence en 3114 avant Jésus-Christ et marque le temps par des périodes de 394 ans appelées «baktuns». Les Mayas ont prévu que le 13e baktun, un chiffre important dans leur culture, finirait le 21 décembre 2012.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les chapeaux du pape