POLITIQUE

La SAQ réalise de belles marges sur les prix de ses fournisseurs

10/12/2012 02:16 EST | Actualisé 10/12/2012 02:19 EST
Flickr: Julia Manzerova

La Société des alcools du Québec réalise de belles marges. Selon les chiffres obtenus par le Journal de Montréal, la SAQ vendrait le vin trois fois le prix payé au fournisseur.

Une bouteille de vin achetée en gros au prix de 5,43$ est ainsi revendue 16,15$ aux Québécois.

Les différentes taxes perçues sur les alcools, notamment la hausse de 17 sous décidée par le gouvernement Marois, explique partiellement cette augmentation.

L’autre moitié de la facture sert à payer les salaires des employés de la SAQ et les frais d’administration, les profits étant ensuite remis au gouvernement.

Le JdM évoque également la nouvelle «politique d’arrondissement des prix» entrée en vigueur à la SAQ.

Les prix des bouteilles sont désormais arrondis à 5 sous près, l’ajustement se faisant toujours à la hausse.

Résultat, la SAQ enregistre une hausse de ses revenus de 4,8 millions de dollars grâce à cette nouvelle politique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les faits saillants du 1er budget Marceau