Huffpost Canada Quebec qc

«Les monologues voilés»: ode à la femme musulmane, un spectacle de Adelheid Roosen (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
LES MONOLOGUES VOILES
«Les monologues voilés»: ode à la femme musulmane. | Courtoisie

Il fallait une bonne dose de sensibilité et d’audace pour oser s’attaquer aux mythes entourant la femme musulmane, ses croyances, son intimité et sa sexualité. Et c’est avec beaucoup de doigté que l’auteure et metteure en scène néerlandaise Adelheid Roosen a joué avec les tabous en imaginant Les monologues voilés, une œuvre touchante présentée à la Cinquième Salle de la Place des Arts jusqu’au 15 décembre.

Inspirés par Les monologues du vagin d’Ève Ensler, qui ont fait le tour du monde depuis leur création en 1996, Les monologues voilés dressent le portrait de 12 femmes musulmanes qui racontent leur désir d’émancipation en abordant des sujets délicats comme la maternité, l’homosexualité, la virginité, le mariage forcé, le viol, l’excision et le Coran. Adelheid Roosen a récolté les confidences de 74 femmes musulmanes d’origines et de milieux différents, mais vivant toutes en Hollande et âgées de 17 à 85 ans, pour écrire ces textes. Ils sont joués par quatre actrices charismatiques et attachantes, Jamila Drissi, Morgiane El Boubsi, Hoonaz Ghojallu et Hassiba Halabi.

Dans une mise en scène intimiste, debout sur un tapis d’un blanc immaculé ou assises sur des sofas noirs et toutes de noir vêtues, nos quatre héroïnes se livrent donc sans pudeur et bouleversent autant qu’elles font rire en glorifiant le sexe féminin, puis en le diabolisant.

Tantôt, l’une se glisse dans la peau d’une jeune vierge de 26 ans obsédée par sa condition et par sa «défloraison». Plus tard, sa camarade fera l’éloge de l’inceste en relatant avoir fait l’amour avec son frère, qui l’a initiée aux plaisirs du corps tout en douceur. Une autre encore formulera le souhait d’être violée pour voir son hymen – partie on ne peut plus sacrée de l’anatomie de la femme dans la culture musulmane – être déchiré sans culpabilité. Tout le paradoxe des besoins charnels par rapport au respect des traditions est exposé dans ce pamphlet d’une heure trente ni culpabilisant, ni moralisateur.

Certains segments sont crus et difficiles à entendre. On ne peut s’empêcher de grimacer lorsqu’on entend l’histoire de cette fille de 14 ans forcée d’épouser son cousin de 21 ans et victime des pires horreurs de la part de sa belle-famille. La pauvre comparera son vagin à un champ brûlé par un incendie et illustrera son désir vain d’être dotée d’un sexe cracheur de feu ou bordé de dents pointues pour éloigner son promis. On martèlera aussi haut et fort que, contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’excision n’entraîne pas automatiquement la mort du désir et que les dispositions sexuelles d’une femme se trouvent beaucoup plus dans son cœur que dans ses parties intimes.

Par contre, beaucoup de tendresse et d’humour se dégagent aussi de ces Monologues voilés. Inévitablement, on sourit lorsque les quatre femmes façonnent des gommes à mâcher tendues pour représenter la taille de leur hymen, ou encore lorsqu’elles se font coquines en lançant ici et là un clin d’œil ou une blague bien placée. Les extraits musicaux qui viennent, à l’occasion, parsemer le discours allègent aussi l’atmosphère et évitent de sombrer dans la lourdeur. Bien que parfois noirs, les propos laissent toujours rejaillir un faisceau de lumière pour démontrer que, dans la religion musulmane comme ailleurs, les femmes sont toutes les mêmes et aspirent toutes à l’amour, au bonheur et au respect.

Jouée pour la première fois le 11 décembre 2003 à Amsterdam, puis acclamée à Berlin, New York, Ankara, Boston, Bruxelles et Paris, la pièce Les monologues voilés a été saluée par nombre de publications prestigieuses, comme The Guardian, New York Times ou Le Monde. Pour se procurer des billets pour les représentations montréalaises, on consulte le www.laplacedesarts.com ou on téléphone au (514) 842-2112.


LES MONOLOGUES VOILÉS EXTRAIT by toma-adoc

Sur le web

Theatre review: Les monologues voilés

Les monologues voilés lifts the veil

Les monologues voilés: Shéhérazade d'aujourd'hui

Monologues voilés: la femme musulmane démystifiée

Adelheid Roosen / Les monologues voilés La musulmane multipliée

Monologues voilés : lumière sous le voile

Les Monologues voilés: à la Place des Arts du 6 au 15 décembre

Les monologues voilés : site Officiel

Les Monologues Voilés

Les monologues voilés - Suite - YouTube

Les monologues voilés - Petit Théâtre de Paris | BilletReduc.com

Les Monologues voilés - Adelheid Roosen - mise en scène ...

Monologues voilés - Théâtre de Poche

Les Monologues Voilés | Facebook

Les Monologues voilés - Axe sud

Theatre review: Les monologues voilés