L'opposition égyptienne appelle à la mobilisation contre le référendum du 15 décembre

Publication: Mis à jour:
EGYPT
AP

LE CAIRE, Égypte - L'armée égyptienne a commencé, lundi, à appuyer la police pour assurer la sécurité et protéger les institutions du pays jusqu'à l'annonce des résultats du référendum du 15 décembre sur le projet de Constitution, conformément au décret annoncé dimanche par le président Mohamed Morsi.

Le décret présidentiel ordonne à l'armée et à la police de maintenir ensemble la sécurité durant la préparation du référendum de samedi sur le projet de Constitution très contesté, approuvé à la hâte le mois dernier par une commission dominée par les alliés islamistes de M. Morsi, malgré le boycottage des membres progressistes, laïques et chrétiens de la commission.

Lundi, rien ne laissait croire à une présence militaire renforcée autour du palais présidentiel, où se sont déroulés de violents affrontements la semaine dernière, ni ailleurs dans la capitale.

Le décret accorde aussi à l'armée le droit d'arrêter des civils, mais le porte-parole de la présidence, Yasser Ali, a assuré à l'Associated Press qu'il ne s'agissait pas de l'imposition de la loi martiale.

La décision du président Morsi de s'appuyer sur les militaires pour maintenir la sécurité d'ici au vote est largement perçue comme une preuve de la nervosité du gouvernement face au référendum sur le projet de Constitution, qui est au coeur des manifestations et des affrontements de la semaine dernière au Caire. Les violences entre militants de l'opposition et partisans des Frères musulmans ont fait six morts et des centaines de blessés près du palais présidentiel.

Dans une apparente tentative d'apaiser les tensions, le président Morsi a annoncé samedi qu'il abrogeait les décrets présidentiels du 22 novembre lui accordant des pouvoirs quasi absolus et le plaçant au-dessus de toute supervision, notamment des tribunaux. Mais il a insisté sur le fait que le référendum aurait lieu comme prévu le 15 décembre.

L'opposition, de même que les partisans du président, ont appelé à de grandes manifestations rivales mardi pour dénoncer ou appuyer le projet de Constitution. L'opposition rejette le référendum, mais doit encore décider si elle appellera au boycottage du vote ou si elle militera pour le «Non».

«La décision de boycotter le référendum ou de faire campagne pour le "Non" fait encore l'objet de discussions», a déclaré Hossam Moanis, porte-parole du Front du salut national, qui rassemble plusieurs partis et groupes de l'opposition. «Pour l'instant, nous rejetons le référendum dans le cadre de notre rejet du projet de Constitution.»

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Egyptians Protest Morsi Decree
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Égypte - Référendum: l'opposition appelle à manifester

Référendum constitutionnel égyptien de 2011 - Wikipédia

EGYPTE. L'opposition rejette le référendum sur la Constitution - Le ...

Le Figaro - Flash Actu : Égypte/référendum: le ''oui'' l'emporte

Egypte: l'opposition rejette le référendum sur le projet de - Le Point

L'opposition égyptienne refuse le référendum constitutionnel ...

Egypte Referendum

TV5MONDE : actualites : Egypte: l'opposition rejette le référendum ...

L'opposition égyptienne rejette le référendum | euronews, monde

Egypte : l'opposition rejette la référendum sur le projet de constitution

Égypte : le référendum de la discorde

Egypte : l'opposition à Morsi appelle à manifester contre le référendum

Egypte : le décret controversé annulé, le référendum maintenu

Le président égyptien pourrait repousser le référendum sur la ...

Egypte: les islamistes refusent de reporter le référendum

Egypte : Morsi annule le décret mais maintient le référendum

Egypte: référendum le 15 décembre sur la Constitution

Egypte: référendum sur la constitution

Egypte: Le vote des expatriés au référendum repoussé

Egypte: l'opposition refuse majoritairement de participer au ...