La Coalition avenir Québec (CAQ) revient à la charge et demande à Nicolas Girard de quitter ses fonctions de directeur général de l'Agence métropolitaine de Transports (AMT).

Nicolas Girard a été nommé à la tête de l'AMT trois semaines après l'élection du 4 septembre lors de laquelle il a été défait comme député de Gouin.

Il a succédé à Paul Côté, qui assurait l'intérim à la tête de l'agence.

M. Côté vient d'être nommé directeur général adjoint.

La CAQ estime que M. Côté est plus compétent pour occuper les fonctions de Nicolas Girard et qu'il y a dédoublement des fonctions.

Le parti de François Legault accuse le gouvernement de favoritisme après avoir nommé M. Girard, un ancien député péquiste.

Pauline Marois, chef du Parti québécois, a réagi prudemment à ces accusations en rappelant qu'elle n'aime pas « commenter l'organisation interne d'une administration ».

« Est-ce qu'il y aura en contrepartie une meilleure productivité? Ce qui pourrait être possible aussi. Il ne faut pas juger sans avoir vu les résultats. » » — Pauline Marois, chef du Parti québécois

Dès l'annonce de la nomination de M. Girard à l'AMT, la CAQ et les libéraux avaient critiqué cette décision faisant valoir que « M. Girard, avec toutes ses qualités, n'a aucune expérience de gestion ».

La porte-parole de Québec solidaire (QS), Françoise David, qui avait défait le candidat péquiste dans la circonscription de Gouin, a estimé qu'il méritait sa nomination comme PDG de l'AMT.

Loading Slideshow...
  • Un gouvernement du Parti québécois ne <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/06/pq-integrite-elus_n_1749328.html" target="_hplink">demandera pas à ses élus de remplir la caisse électorale</a>, pas plus à ses ministres qu'à ses députés. L'effort reposera sur les militants.

  • Le Parti québécois a <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/04/soins-domicile-parti-quebecois_n_1742718.html" target="_hplink">promis la création d'une politique nationale de soins et de services à domicile</a>. Pauline Marois veut regrouper et augmenter les services offerts aux personnes en perte d'autonomie qui souhaitent rester à la maison. La chef péquiste a promis d'ajouter 120 millions de dollars aux 380 millions déjà prévus par le gouvernement, pour atteindre une enveloppe de 500 millions d'ici cinq ans.

  • <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/03/marois-pq-banque-developpement-quebec_n_1737944.html" target="_hplink">Création d'une Banque de développement économique du Québec</a> dont le mandat serait de soutenir la croissance, d'aider les entreprises à démarrer, surtout en région et dans le domaine de l'économie sociale, en leur donnant accès à du capital de risque.

  • La chef du Parti québécois <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/13/parti-quebecois-garderies-place-enfant_n_1772776.html" target="_hplink">«garantit» une place en garderie pour tous les enfants qui en ont besoin d'ici la fin du premier mandat d'un gouvernement péquiste</a>. Le PQ maintiendra le tarif à 7$ jusqu'à ce que l'objectif d'une place par enfant soit atteint.

  • Pauline Marois a promis de<a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/02/charest-parle-economie-adversaires-le-ciblent_n_1733168.html" target="_hplink"> tenir un vaste sommet sur la gestion et le financement des universités</a> et d'abroger la loi 78, que la leader souverainiste juge «ignoble».

  • Un gouvernement Marois <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/02/charest-parle-economie-adversaires-le-ciblent_n_1733168.html" target="_hplink">embauchera 600 professionnels supplémentaires d'ici 2015 afin de contrer le décrochage scolaire</a>. Le PQ évaluera aussi la possibilité d'implanter dans les milieux défavorisés la maternelle à quatre ans à temps plein, et verra à renforcer l'autonomie des établissements scolaires.

  • Un gouvernement péquiste <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/09/pauline-marois-pq-fonds-protection-entreprises_n_1760351.html" target="_hplink">reviendra à une forme de nationalisme économique à la Caisse de dépôt</a> en créant un fonds d'investissement stratégique de 10 milliards $, pour protéger les entreprises contre les prises de contrôle étrangères.

  • Pauline Marois a promis de faire <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/14/pq-propose-une-charte-laicite_n_1775508.html" target="_hplink">adopter une charte de la laïcité</a> dans les services publics advenant l'élection de son parti. La charte reposerait sur les principes de neutralité de l'État et de prépondérance de l'égalité entre les femmes et les hommes.