NOUVELLES

Accord négocié, et confidentiel, dans l'affaire DSK à New York

10/12/2012 02:33 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST
PA
International Monetary Fund chief Dominique Strauss-Kahn attends a meeting with Prime Minister Gordon Brown and Chancellor Alistair Darling at 10 Downing Street, London.

Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui l'accusait d'agression sexuelle, sont parvenus à un accord, a annoncé lundi le juge en charge de la procédure civile à New York Douglas McKeon.

Cet accord dont les termes restent "confidentiels", met fin aux poursuites contre l'ancien patron du FMI New York.

"Il y a environ dix minutes, nous sommes parvenus à un accord", a annoncé le juge Douglas McKeon, précisant que les parties s'étaient rencontrées "pour signer les termes et les détails de l'accord".

Nafissatou Diallo était présente, mais n'a rien dit pendant l'audience.

Le juge n'avait pas demandé la présence de DSK.

L'audience a duré à peine dix minutes.

La salle d'audience n'était qu'à moitié pleine: environ 70 journalistes, pour la plupart français, étaient présents.

"On est très loin de l'affluence des premières audiences, où 500 à 600 personnes étaient présentes dans la salle et à proximité", a déclaré Walter Glowacz, du service de sécurité du tribunal.