NOUVELLES

Un typhon ayant fait 600 morts aux Philippines menace encore le pays

08/12/2012 04:40 EST | Actualisé 07/02/2013 05:12 EST

NEW BATAAN, Philippines - Un typhon ayant quitté les Philippines après y avoir fait près de 600 morts et plusieurs centaines de disparus dans le sud a effectué un demi-tour et menace désormais le nord-ouest du pays, ont indiqué des responsables samedi.

Le bureau météorologique a émis des avis de tempête au-dessus de sections de la principale île du Nord, Luzon, après que le typhon Bopha s'est dirigé vers le nord-est. Il y a une forte possibilité que la puissante tempête touche terre une deuxième fois dimanche, mais elle pourrait également décrire une boucle et demeurer dans le sud de la Mer de Chine, ont avancé des météorologues. Dans tous les cas, elle s'approche des côtes, et des responsables des services d'urgence ont mis en garde contre de fortes pluies et vents, en plus de possibles glissements de terrain dans cette région montagneuse.

Près de 400 000 personnes, provenant principalement des provinces de la Vallée de Compostela et du Davao oriental, ont été jetées sur les routes et sont entassées dans des centres pour réfugiés ou chez des proches.

Le président philippin a déclaré vendredi soir l'état de catastrophe nationale pour accélérer les efforts de sauvetage et de réhabilitation, contrôler les prix des produits de base dans les régions touchées par le typhon et permettre la distribution rapide des fonds d'urgence.

À Bangkok, en Thaïlande, la chef des services humanitaires onusiens Valerie Amos a précisé que les Philippines avaient réclamé de l'aide internationale. Plusieurs pays ont déjà offert de l'aide, a-t-elle ajouté, sans toutefois spécifier les montants promis.

Le pays panse également des plaies économiques. Les cultivateurs de bananes ont rapporté la perte de 14 000 hectares de cultures destinées à l'exportation, soit environ 18 pour cent de la production de la province de Mindanao. Les Philippines sont le troisième plus important producteur et exportateur de ce fruit, fournissant des bananes à des marques telles que Dole, Chiquita et Del Monte.

Aux dires de Stephen Atig, directeur exécutif de l'Association philippine des cultivateurs et exportateurs de bananes, les pertes sont estimées à 300 millions $ US.

PLUS:pc