NOUVELLES

Métro: le suspect dans le meurtre blâme la drogue et dit entendre des voix

08/12/2012 12:34 EST | Actualisé 07/02/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - L'individu accusé d'avoir tué un homme d'origine coréenne en le poussant devant une rame de métro arrivant à une station, a affirmé qu'il était un toxicomane et qu'il tentait de lutter contre les voix qu'il entendrait dans sa tête.

Les autorités ont accusé Naeem Davis de meurtre au deuxième degré.

Davis a raconté dans une entrevue au New York Post que la victime, Ki-Suck Han, l'avait pris par le bras et l'avait menacé. Il dit avoir été contraint de pousser M. Han par les voix qu'il entend dans sa tête et qu'il ne peut contrôler.

Il a aussi dit qu'il n'avait pas tenté de sauver sa victime parce que «tout est arrivé si vite» et qu'il était sous l'influence de la drogue» à ce moment-là.

Il a soutenu qu'il n'avait pas l'intention de tuer sa victime.

PLUS:pc