NOUVELLES

USA: "un jour à marquer d'une pierre blanche" pour les pro-mariage gay

07/12/2012 05:31 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Human Rights Campaign, la plus grande organisation américaine en faveur du mariage homosexuel, a estimé que ce vendredi où la Cour suprême a pris la décision historique de statuer sur le mariage gay était "un jour à marquer d'une pierre blanche".

"Aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche pour l'égalité devant la loi et pour des millions de couples qui s'aiment et veulent s'engager pour la vie en se mariant", s'est réjouit Human Rights Campaign (HRC), dans un communiqué.

La Cour suprême "dispose de l'occasion d'envoyer un message d'espoir aux homosexuels de tout le pays en leur disant qu'ils ont les mêmes droits que tout le monde", indique HRC en ajoutant: "Nous sommes ravis que la loi +DOMA+ (Defense of Marriage Act, ndlr), au nom si ridicule, soit présentée devant la justice, et espérons que les juges de la Cour suprême la jugeront anticonstitutionnelle".

Le Centre pour le progrès américain (CAP) a pour sa part "confiance que les juges reconnaîtront ce que quelques uns des juges les plus conservateurs du pays savent déjà: la discrimination à l'égard des couples homosexuels est anticonstitutionnelle et doit cesser immédiatement".

En revanche, la Conférence des évêques catholiques américains (USCCB), très en pointe dans la lutte contre le mariage gay, "prie pour que la Cour affirme le fait que l'institution du mariage, aussi vieille que l'humanité et inscrite dans notre nature même, est l'union d'un homme et d'une femme".

L'association Family Research Council, très conservatrice et anti-mariage homosexuel, s'est elle aussi déclarée "contente" que la Cour suprême se saisisse de la question. "Rien n'est plus important que l'avenir du mariage et de la famille", dit l'association qui rappelle que le mariage entre un homme et une femme est inscrit dans la constitution de 30 Etats. "Les électeurs dans ces Etats n'accepteront pas qu'une cour militante redéfinisse notre institution la plus fondamentale", prévient-elle.

ff/lor

PLUS:afp