NOUVELLES

Patrick Chan devra revenir de l'arrière pour conserver son titre à Sotchi

07/12/2012 11:07 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

SOTCHI, Russie - Patrick Chan a un retard à combler pour défendre son titre en Finale du Grand Prix de patinage artistique.

Le Torontois de 21 ans, double champion en titre de l'événement, est devancé par le Japonais Daisuke Takahashi à l'issue du programme court.

Les champions olympiques Tessa Virtue et Scott Moir tirent pour leur part de l'arrière sur leurs grands rivaux américains Meryl Davis et Charlie White après la danse courte.

Chez les dames, la Japonaise Mao Asada mène l'épreuve mais l'écart est très serré devant l'Américaine Ashley Wagner et la Japonaise Akiko Suzuki.

Chez les couples, les Canadiens Eric Radford et Meagan Duhamel pointent au quatrième rang à l'issu du programme court.

Patinant sur l'air de La Bohème, Radford et Duhamel (64,20 points) n'accusent que 54 centièmes de retard sur les Chinois Qing Pang et Jian Tong (64,74 points).

Les Russes Taniana Volosozhar et Maxim Trankov mènent (73,46 points) devant leurs compatriotes Vera Bazarova et Yuri Larionov (70,14 points).

L'autre coupke canadien, formé de Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovith, sont cinquièmes (60,95).

Chan a cafouillé sur la deuxième partie d'une combinaison quadruple-triple et s'est contenté d'un double Axel au lieu d'un triple. Mais il s'est dit heureux, s'attardant sur un «beau triple Axel, qui est le point saillant de mon programme. C'est la première fois de ma vie que je réussis un triple Axel comme ça en compétition.»

Takahasi, le seul des six finalistes à ne pas avoir remporté une épreuve Grand Prix cette saison, a exécuté une quadruple boucle piquée en ouverture, un combinaison triple Lutz-triple boucle et un triple Axel.

«Pour moi, c'est la première fois que j'exécute un quadruple dans mon programme court, a dit Takahashi. J'ai vraiment apprécié de patiner aujourd'hui.»

Takahashi, patinant sur ce qu'il a appelé «mon image du rock'n roll», s'est illustré au niveau technique, devançant Chan par 4,5 points. Mais Chan a comblé l'écart par la supériorité de ses composantes du programme, exécutées sur l'élégie de Rachmaninoff.

Le Japonais Yuzuru Hanyu occupe le troisième rang.

En danse sur glace, la portion obligatoire de la danse courte cette saison est la polka yankee, qui selon White favorise les forces du couple parce que «nous aimons tirer avantage d'un jeu de pieds rapide en patinage.»

Virtue, de London, et Moir, d'Ilderton, qui accusent deux points de recul sur les meneurs avant la danse libre samedi, avaient fait connaître leur mécontentement quand l'annonce a été faite d'exiger la polka yankee. Mais ils ont depuis fait la paix avec les pas d'un programme qui commence sur une note sombre et qui se poursuit sur une note plus légère.

«Il y a certainement quelque chose de bouleversant avec mon caractère et je pense que Scott tente de me rendre plus heureuse alors que le programme progresse à travers la polka... C'est vraiment juste sur l'amour de la danse», a déclaré Virtue.

Les Français Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat sont troisièmes.

Chez les dames, Mao Asada s'est hissée en tête à l'issue d'un programme court énergique, devançant l'Américaine Ashley Wagner par un demi-point.

Asada a amorcé son programme sur «I Got Rhythm» avec un solide double axel, suivi d'une combinaison triple flip-double boucle exécutée rapidement.

Asasa a exécuté un programme avec l'objectif de «revigorer tout ceux qui le voit, y compris moi. Je patine toujours avec un sourire au visage.»

Wagner a commencé son programme avec un triple flip, suivi d'une combinaison double boucle piquée. Comme Asada, elle n'a pas tenté une combinaison triple-triple, précisant qu'elle l'exécute sporadiquement.

«Je préfère me présenter sur la patinoire et exécuter un programme avec lequel je suis à l'aise à 100 pour cent, a dit Wagner. C'est mieux d'exécuter un programme sans faille et en prenant le moins de risques.»

Asada a devancé Wagner de seulement 0,07 point pour les éléments techniques et de 0,45 pour les composantes du programme.

Les autres patineuses ont tenté l'exécution d'une combinaison triple-triple, mais seulement Akiko Suzuki, troisième, l'a exécuté avec succès. Elle demeure en compétition pour la médaille d'or à moins de deux points d'Asada.

La Finlandaise Kiira Korpi occupe le quatrième rang, devant la Russe Elizaveta Tuktamysheva et l'Américaine Christina Gao.

La compétition est une épreuve test pour l'aréna Iceberg, site du patinage artistique et du patinage de vitesse courte piste lors des Jeux olympiques de 2014.

PLUS:pc