NOUVELLES

RDCongo: l'ONU enquête sur des accusations de viols par les FARDC

06/12/2012 02:07 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

L'ONU a ouvert une enquête sur des viols et des exactions qui auraient été commis par des soldats de l'armée régulière de la République démocratique du Congo (RDC) lors de leur retraite devant les rebelles du M23, a indiqué le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

La mission de l'ONU en RDC (Monusco) "enquête sur des accusations de violation des lois internationales sur les droits de l'homme commises par des unités des FARDC (armée régulière congolaise, ndlr) pendant les opérations contre les rebelles du M23 et a fait part de ses préoccupations au commandement des FARDC", a déclaré M. Nesirky.

"Si ces accusations se vérifient elles seront transmises au gouvernement de la RDC à qui il sera demandé de prendre des mesures pour sanctionner les responsables et éviter que ces exactions ne se reproduisent", a-t-il ajouté.

L'ONU avait fait état mercredi de quelque 70 viols dans la région de Minova, sans dire qui les avait perpétrés. Minova se trouve près de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu que les rebelles du M23 avaient pris fin novembre après en avoir chassé les FARDC.

tw/avz

PLUS:afp