Le Québec autorise la création d'une mine de diamants

Publication: Mis à jour:
DIAMONDS
Alamy

Le gouvernement du Québec a autorisé la société minière canadienne Stornoway à créer une première mine de diamants dans la province en lui accordant un "certificat d'autorisation", a annoncé jeudi cette dernière.

Ce certificat était la principale approbation réglementaire requise pour créer la mine, qui coûtera 802 millions de dollars canadiens (autant de dollars américains) et doit ouvrir en 2015.

En octobre, la province avait déjà transféré son titre minier à Stornoway pour une durée de 20 ans.

Situé à environ 850 km de Montréal à vol d'oiseau, le projet "Renard" pourrait ouvrir la voie à une importante exploitation de diamants bruts de grande valeur.

Selon une étude de faisabilité publiée en 2011, les "réserves minérales probables" s'établissent à 18 millions de carats et celles "présumées" à 17,5 millions de carats. Le site recèle également un "potentiel d'exploration supplémentaire" hors projet, qui pourrait atteindre de 23,5 à 48,5 millions de carats.

Les coûts d'exploitation de la mine, qui aurait une durée de vie initiale de 11 ans, sont estimés à 54,71 dollars la tonne.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

L'économie canadienne en terrain miné
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Diamants: Stornoway obtient le feu vert de Québec

Stornoway Diamonds paiera davantage pour la route 167

Stornoway gets Quebec regulatory green light for Renard Project construction

Les libéraux critiquent l'entente pour le prolongement de la route 167

Stornoway strikes new deal with Quebec on diamond mine road

Stornoway Diamond Receives Award

Stornoway allongera 124 M$

Cap sur le nord... pour tous

Québec augmenterait les redevances minières au printemps