Le texte dépénalisant sous conditions l'usage récréatif du cannabis, approuvé par référendum le mois dernier, est entré jeudi en vigueur dans l'Etat de Washington (nord-ouest), une première aux Etats-Unis.

La légalisation de l'usage du cannabis a été approuvée par un vote populaire tenu en même temps que l'élection présidentielle le 6 novembre dernier, dans les Etats de Washington et du Colorado (ouest).

Le texte entrera en vigueur dans le Colorado le 5 janvier.

Dans l'Etat de Washington, il est désormais légal de détenir jusqu'à 28 grammes (une once) de cannabis si la personne est âgée de 21 ans et plus.

Fumer en public reste néanmoins interdit, sous peine d'amende de 50 dollars, et les autorités ne vont pas légiférer avant un an ni sur la culture ni la vente du cannabis.

L'application de ce nouveau texte suscitait ainsi nombre d'interrogations, alors qu'il entre en contradiction avec la loi fédérale.

Le procureur de l'Etat de Washington a ainsi rappelé que la loi fédérale sur la drogue restait "sans changement", aucun texte voté par un Etat ne pouvant outrepasser la loi votée au Congrès des Etats-Unis.

"Faire pousser, vendre ou posséder n'importe quelle quantité de cannabis reste illégal selon la loi fédérale", a indiqué un communiqué.

Les "personnes doivent également se rappeler qu'il va à l'encontre de la loi fédérale d'introduire n'importe quelle quantité de marijuana dans une propriété fédérale, dont les immeubles fédéraux, les parcs nationaux, les installations militaires et les tribunaux".

Cet avertissement n'avait pas empêché des fumeurs de joints de fêter l'événement à minuit jeudi matin dans le centre de Seattle, brandissant leur cigarette - interdite en public - devant les caméras de CBS.

De nombreux Etats américains autorisent déjà la consommation de cannabis à des fins médicales, notamment pour les patients atteints de maladies graves, mais aucun n'avait jusqu'alors étendu la légalisation de la consommation récréative en privé.