NOUVELLES

Yémen: nouveau sabotage d'un oléoduc

05/12/2012 12:30 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Des hommes armés ont saboté mercredi au Yémen un oléoduc transportant plus de 8.000 barils de pétrole brut par jour du sud-est du pays aux terminaux d'exportation du Golfe d'Aden, a-t-on appris auprès d'un responsable local.

Les assaillants ont ouvert le feu sur l'oléoduc, près de la ville de Rawda, dans la province de Chabwa (sud), interrompant le pompage, a affirmé à l'AFP le responsable.

L'oléoduc est géré par la Korea National Oil Co (KNOC) et transporte du pétrole brut des champs de la région de Iyadh, dans la province de Chabwa, au terminal de Belhaf sur le Golfe d'Aden. Il avait déjà été la cible d'une explosion le 8 novembre.

Les attentats contre les installations pétrolières et gazières se sont multipliés au Yémen avec l'instabilité résultant du soulèvement populaire qui a abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh en février. Ils sont souvent attribués à Al-Qaïda ou à des tribus.

En juillet, le ministre du Pétrole, Hicham Charaf Abdallah, avait affirmé que les multiples sabotages d'oléoducs avaient fait perdre au Yémen plus de 4 milliards de dollars.

Le Yémen, un des pays arabes les plus pauvres, est un petit producteur de pétrole, avec une production quotidienne de quelque 300.000 barils, destinée en particulier à l'exportation.

faw/ak/tg/feb

PLUS:afp