SAGUENAY, Qc - Vingt personnes âgées de 19 à 61 ans ont été arrêtées mercredi matin dans le cadre d'une vaste opération anti-drogue visant à démanteler deux réseaux de trafic actifs au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Les têtes dirigeantes du réseau, Nicolas Racine, âgé de 32 ans, et Frédéric Girard, âgé de 35 ans, de Chicoutimi, font partie des personnes arrêtées.

Deux suspects sont toujours recherchés. Il s'agit d'Alexandre Gaingnard, âgé de 33 ans, et de Sylvain Deschênes, âgé de 32 ans.

Plus de 130 policiers de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada et de la Ville de Saguenay ont participé à l'opération. Jusqu'à présent, ils ont saisi deux kilos de cocaïne, 12 kilos de substance servant à la coupe, plus de 18 000 comprimés de méthamphétamine, 1 kilo de haschich, 750 grammes de cannabis, une arme de poing et ses munitions, ainsi que onze véhicules et de l'argent.

Les suspects devaient comparaître mercredi après-midi au palais de justice de Chicoutimi pour faire face à des accusations de gangstérisme, de trafic de stupéfiants et de complot pour en faire le trafic.

Selon l'enquête des policiers du Saguenay, l'organisation serait composée de deux réseaux impliqués dans le trafic de drogue dans cette région. Un des réseaux se spécialiserait dans l'approvisionnement et la distribution de stupéfiants dans l'arrondissement de Jonquière, alors que l'autre aurait développé le commerce de la cocaïne et sa distribution dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Il semble que les accusés s'approvisionnaient surtout dans la région de Montréal, et qu'ils devaient également remettre une quote-part au gang de motards Hell's Angels afin de pouvoir oeuvrer au Saguenay.

Ils auraient écoulé environ 500 grammes de cocaïne par semaine, 10 000 comprimés de méthamphétamine et plus de 2 kilos de cannabis. Les suspects auraient parfois utilisé des vermifuges pour les mélanger à la cocaïne, ce qui amplifie les risques liés à la consommation de cette drogue.

Neuf perquisitions ont été menées au total. À Saguenay, les arrondissement de Chicoutimi, Jonquière et La Baie ont été visés, de même que la municipalité voisine de Saint-Honoré. Dans la région métropolitaine, les policiers se sont rendus à Montréal et Laval. Trois des 20 suspects ont été arrêtés dans la région métropolitaine.

L'enquête de l'escouade régionale mixte de Saguenay était en cours depuis environ deux ans.