Laval : la collusion et la corruption seraient en place depuis près de 40 ans

Publication: Mis à jour:
GILLES VAILLANCOURT
Le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, au moment de sa démission. (PC) | PC

Le versement de pots-de-vin et la gestion d'une caisse occulte auraient été érigés en système à Laval au cours des 40 dernières années. Selon ce qu'a appris Radio-Canada, l'ex-maire Claude Ulysse Lefebvre et un membre de son entourage auraient amassé des millions de dollars illégalement.

Un homme d'affaires qui tient à garder l'anonymat a révélé à Radio-Canada qu'il a participé à un système de corruption organisé, entre autres, par Claude Ulysse Lefebvre, maire de Laval de 1981 à 1989.

« Il y a toujours eu une caisse occulte à Laval », a-t-il dit à Radio-Canada, admettant ensuite qu'il s'agissait d'un vol des contribuables.

Selon nos sources, cette caisse occulte aurait permis au maire Lefebvre et à son collecteur de fonds d'amasser illégalement plus d'un million de dollars par année.

« Oui, oui, on donnait juste du comptant, c'est sûr [...] C'était aussi compliqué des fois d'arriver avec du comptant, mais on n'avait pas le choix, il fallait arriver avec du comptant », affirme une source.

Notre enquête nous a démontré que des entrepreneurs auraient payé des pots-de-vin au maire de Laval pour obtenir les gros contrats.

L'ex-entrepreneur Lino Zambito a d'ailleurs évoqué ce système de pots-de-vin devant la commission Charbonneau.

« Si tu veux que tes extras soient autorisés, ça prend un montant de 25 000 $ qui va directement au maire Gilles Vaillancourt », a dit M. Zambito, le 15 octobre dernier, devant la commission Charbonneau, en citant un intermédiaire qui lui aurait fait cette demande.

Ce système aurait toujours existé, selon André Cédilot, ex-journaliste d'enquête à La Presse.

« Le système a commencé sous le régime de Lucien Paiement; s'est peaufiné sous le régime de Claude Ulysse Lefebvre et a pris son essor sous le régime du maire Vaillancourt », affirme M. Cédilot.

L'ex-maire Vaillancourt a refusé de parler à Radio-Canada. De leur côté, les ex-maires Paiement et Lefebvre ont nié avoir tenu une caisse occulte à Laval.

« Ce sont des insinuations quant à moi, et bien sûr que je me révolte », a dit M. Lefebvre.

Des enquêtes policières en cours à Laval tentent de prouver qu'un système de collusion et de corruption existait pendant que l'ex-maire Gilles Vaillancourt était au pouvoir.

Aucune accusation n'a été portée contre des élus à Laval, ni contre Gilles Vaillancourt.

Avec des informations de Christian Latreille