120 heures de travaux communautaires pour Gabriel Nadeau-Dubois

Publication: Mis à jour:
NADEAU DUBOIS GABRIEL
Gabriel Nadeau-Dubois | SRC

L'ex-porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois, est condamné à effectuer pendant 6 mois 120 heures de travaux communautaires, et ce, pour outrage au tribunal.

Dans son jugement rendu le 1er novembre dernier, le juge Denis Jacques de la Cour supérieure du Québec a conclu que Gabriel Nadeau-Dubois avait tenu des propos sur les ondes du Réseau de l'Information (RDI) en ayant « l'intention d'inciter les gens à contrevenir aux ordonnances rendues par la cour ».

C'est un étudiant de l'Université Laval, Jean-François Morasse, qui a porté plainte pour non-respect d'une injonction obtenue pour assister à ses cours malgré le conflit étudiant.

Le lendemain du jugement rendu contre lui, Gabriel Nadeau-Dubois a décidé de porter sa condamnation en appel en rappelant que les propos qu'il a tenus n'étaient pas les siens, mais bien ceux de dizaines de milliers de personnes opposées à la hausse des droits de scolarité. L'ex-leader étudiant affirmait ne pas seulement porter la cause en appel pour lui-même, mais aussi pour éviter qu'un précédent soit créé.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Démission de Gabriel Nadeau-Dubois
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction