NOUVELLES
04/12/2012 03:03 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Téhéran réaffirme sa souveraineté sur trois îles contestées du Golfe

L'Iran a réaffirmé mardi sa souveraineté sur trois îles stratégiques du Golfe revendiquées par les Emirats arabes unis, dans une réponse au président émirati qui avait appelé à un règlement pacifique du litige.

"La répétition de ces demandes sans fondement n'aura pas d'influence sur la réalité du moment. Les trois îles iraniennes sont et resteront partie intégrante du territoire de la République islamique", a affirmé dans un communiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.

"Parler de ces problèmes qui créent des tensions n'aidera pas les relations bilatérales", a-t-il ajouté, affirmant toutefois que l'Iran "n'a aucune restriction pour développer ses relations amicales avec les pays du Golfe persique, et accueille favorablement les négociations sensées (avec ces pays) pour régler les malentendus".

Dimanche, le président émirati, Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, avait appelé "le gouvernement iranien au dialogue ou à l'arbitrage international pour régler la question" des îles d'Abou Moussa et de la Petite et la Grande Tomb, qui contrôlent l'entrée du Golfe.

Ces îles sont occupées par l'Iran depuis 1971, après le départ des forces britanniques de la région et l'accès des Emirats à l'indépendance. L'Iran rejette systématiquement cette revendication, et ce litige crée régulièrement des tensions diplomatiques entre Téhéran et Abou Dhabi.

mod/cyj/sgh/cnp

PLUS:afp