Huffpost Canada Quebec qc

Herdman amorce le processus de reconstruction de l'équipe canadienne féminine

Publication: Mis à jour:

La sélection canadienne de soccer féminin a peut-être remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, mais l'entraîneur John Herdman prévient que des moments difficiles s'en viennent.

Un oeil déjà dirigé vers la Coupe du monde de 2015, qui aura lieu au Canada, et les Jeux olympiques de 2016, qui se dérouleront à Rio, Herdman demande aux amateurs de faire preuve de patience alors qu'il s'apprête à intégrer de nouvelles recrues au sein de sa formation.

«L'équipe devra faire un pas en arrière afin de progresser de nouveau par la suite, a déclaré Herdman en conférence téléphonique. Il faut réduire les attentes du public en lui faisant réaliser quel est le portrait d'ensemble.»

Herdman a annoncé, mardi, la liste des 27 joueuses qu'il a invitées en vue d'un camp d'entraînement qui regroupera des joueuses d'expérience et des jeunes footballeuses qui feront l'objet d'un tout premier rappel par la sélection senior.

La star canadienne Christine Sinclair fait partie d'un groupe de 12 joueuses qui ont participé aux JO de Londres et qui ont été invitées au camp qui se déroulera du 12 au 20 décembre dans la région de Vancouver.

Herdman a fait remarquer que 60 pour cent des joueuses qui étaient à Londres auront plus de 30 ans d'ici 2015. Il est donc primordial de commencer à penser à l'intégration des jeunes joueuses en développement, même si cela affectera négativement les résultats de l'équipe à moyen terme.

«Nous allons devoir exposer des jeunes joueuses, de très jeunes joueuses, à un niveau de jeu international, et donc leur donner des matchs et du temps de jeu, ce qui signifie que nous n'obtiendrons pas nécessairement les résultats voulus, a expliqué Herdman. Mais à long terme, cela va nous aider à solidifier notre position en vue de 2015 et 2016.»

Des neufs jeunes joueuses invitées au camp, cinq ont fait partie du programme U-20 cette année — Jenna Richardson de Vancouver, ainsi que les Ontariennes Sabrina D'Angelo, Adriana Leon, Christabel Oduro et Shelina Zadorsky. Et quatre ont disputé la Coupe du monde U-17 cette année, soit les Ontariennes Kadeisha Buchanan, Ashley Lawrence et Nichelle Prince, ainsi que Summer Clarke de Richmond, en Colombie-Britannique.

Herdman a indiqué que des vétérans comme Sinclair, de même que la Québécoise Rhian Wilkinson, joueront un rôle-clé de mentorat auprès des jeunes.

«Ces joueuses joueront un rôle crucial, et je pense qu'elles réalisent l'importance de laisser un héritage, a noté Herdman. Certaines des joueuses d'expérience reconnaissent qu'elles ne feront peut-être pas partie de l'équipe en 2015 pou 2016, mais j'imagine que certaines d'entre elles sont prêtes à rester encore un peu afin d'aider à solidifier les bases de l'équipe.»

Herdman a d'ailleurs fait remarquer que malgré sa suspension de quatre matchs qui la forcera à rater le tournoi des Quatre nations, le mois prochain en Chine, Sinclair tient à rester dans l'entourage de l'équipe.

«Elle est suspendue, mais elle veut être dans l'entourage de l'équipe, elle veut jouer son rôle de leader auprès des nouvelles joueuses», a affirmé Herdman.

L'Association canadienne de soccer a annoncé qu'elle soulignera la performance de 23 buts en matchs internationaux de Sinclair cette année, un record canadien, en lui présentant une plaque commémorative.