LAUSANNE, Suisse - Le Comité international olympique (CIO) a décidé de suspendre l'Inde en raison de l'ingérence politique du gouvernement sur les élections du comité national olympique.

Après plusieurs mois de mise en garde, l'instance a décidé de cette sanction alors que le comité national olympique indien n'a pas réussi à se conformer aux exigences du CIO pour la tenue d'élections indépendantes, qui doivent se dérouler mercredi.

Cette décision devrait être officialisée mardi soir. Les Indiens ne devraient plus recevoir des fonds du CIO à cause de cette sanction. Les athlètes indiens ne pourront pas non plus prendre part aux épreuves olympiques sous le drapeau indien. Le ministre indien des Sports, Jitendra Singh, a qualifié cette décision de «regrettable, d'autant plus pour les sportifs», sur la chaîne d'information Times Now.

La semaine dernière, le Koweït avait modifié ses lois sur le sport pour ne pas être suspendu par le CIO.