NOUVELLES

USA: Obama appelle la Russie à prolonger l'accord sur les armes nucléaires

03/12/2012 07:43 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Barack Obama a appelé lundi la Russie à se joindre aux Etats-Unis pour actualiser et prolonger le programme de destruction d'armes nucléaires et chimiques Nunn-Lugar, qui a cours depuis 20 ans mais que Moscou refuse de reconduire.

"La Russie a affirmé que notre accord actuel n'était plus pertinent depuis l'évolution des relations entre nos deux pays", a déclaré le président américain.

"Ce à quoi nous répondons: actualisons-le. Travaillons avec la Russie comme un partenaire égal. Il faut continuer à travailler, c'est important pour la sécurité de nos deux pays. Je suis optimiste, on peut y arriver", a-t-il ajouté à Washington lors d'une cérémonie où il a rendu hommage aux deux sénateurs à l'origine de l'accord, le républicain Richard Lugar et le démocrate Sam Nunn.

Les autorités russes ont indiqué en octobre avoir averti Washington de leur volonté de ne pas prolonger l'accord Nunn-Lugar, qui doit prendre fin en mai prochain.

Le programme CTR (Cooperative Threat Reduction Programs), plus connu comme programme Nunn-Lugar, du nom des deux sénateurs américains à l'origine du projet, a été initié en 1991 et ratifié l'année suivante par le Congrès américain.

Il visait à pallier les risques entraînés par l'implosion de l'URSS en favorisant la reconversion des industries militaires, la protection des technologies sensibles, mais aussi la surveillance et la destruction des arsenaux nucléaires et chimiques dans les pays de l'ex-Union soviétique.

Mais les opérations de surveillance du programme ont aussi impliqué que les services américains accédaient à des informations sensibles.

col/bdx/are

PLUS:afp