NOUVELLES
03/12/2012 10:31 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Platini (UEFA): la bataille contre le racisme "loin d'être gagnée"

La bataille contre le racisme dans le football "est loin d'être gagnée" mais "il n'y a pas de place pour la discrimination, quelle qu'elle soit, dans les enceintes de football" affirme le président de l'UEFA Michel Platini dans un éditorial publié lundi sur le site de l'UEFA.

Pour l'ancien capitaine de l'équipe de France de football, "des progrès encourageants ont été accomplis pour lutter contre le sectarisme et la discrimination au fil des ans". Mais "de détestables incidents continuent à éclater ponctuellement dans les stades de notre continent et montrent que la cause est loin d'être gagnée tant ce fléau est difficile à terrasser définitivement".

"Le football est face à une bataille constante pour éliminer le racisme sur et hors du terrain, poursuit Platini, après une série de récents incidents très médiatisés qui ont terni l'image du sport".

Selon lui "il serait prétentieux", de la part du football, "de penser pouvoir éradiquer le racisme et réussir là où les religions et les gouvernements les mieux intentionnés n'ont pas pleinement réussi, tant ce mal paraît inné chez certains individus".

"Il ne s'agit pas de donner de leçons, ajoute-t-il, le monde du football n'est pas toujours assez vertueux pour que ses dirigeants puissent se sentir investis d'une mission éthique".

Platini rappelle que "le football jouit partout et dans tous les milieux d'une énorme popularité, ce qui lui donne non seulement la possibilité mais aussi la responsabilité de tenter d'apporter sa contribution au bien-être de la société".

Pour le président de l'UEFA c'est avant tout un sport, dont les valeurs qu'il véhicule sont notamment "l'esprit d'équipe, le goût de l'effort, le sens des responsabilités et le respect, des lois du jeu, de l'arbitre, de l'adversaire, du coéquipier et de soi-même".

bur/jcp/gv

PLUS:afp