NOUVELLES
03/12/2012 06:04 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Le robot Curiosity n'a pas trouvé de preuve de vie sur Mars pour l'instant

LOS ANGELES, États-Unis - La planète Mars ne semble pas posséder les éléments chimiques nécessaires à la création de la vie, selon les résultats des premières analyses menées sur la planète rouge par le robot Curiosity.

Le terre poussiéreuse martienne analysée par Curiosity contient de l'eau et un mélange de produits chimiques, mais aucune trace des composés de carbone considérés comme essentiels à la vie microbienne, ont rapporté des scientifiques lundi lors d'une réunion de l'Union américaine de géophysique à San Francisco, en Californie.

La NASA a envoyé Curiosity sur le cratère de Gale, près de l'équateur martien, après que des photos satellite ont laissé croire à la présence d'eau à cet endroit. Mais le sol superficiel de cette zone semble comparable à celui qui avait été précédemment analysé ailleurs sur Mars, ont précisé les scientifiques. La terre analysée contient de l'eau, du soufre et sans doute du perchlorate, un composé fait d'oxygène et de chlore. Le robot Phoenix, qui avait réalisé des analyses sur l'arctique martien dans le passé, avait également trouvé du perchlorate.

Curiosity a découvert un composé de carbone élémentaire, mais les scientifiques n'ont pas encore déterminé s'il provient de la planète ou d'ailleurs. Ils estiment que les meilleurs chances de trouver ces composés de carbone essentiels à la chimie de la vie serait de se rendre sur le mont Sharp, une montagne de 5000 mètres d'altitude que Curiosity n'atteindra pas avant le début de 2013.

Un responsable de la mission avait avancé il y a quelques semaines que le robot à six roues allait faire une découverte majeure qui serait annoncée ce lundi. Mais la NASA a démenti cette allégation la semaine dernière.

Le robot Curiosity, qui dispose d'un laboratoire chimique mobile, est le plus sophistiqué jamais envoyé sur la planète rouge. Le robot Opportunity explore pour sa part les cratères situés dans l'hémisphère sud de Mars depuis 2004. Le robot Spirit s'est quant à lui ensablé en 2010.

PLUS:pc