NOUVELLES

Le prix Turner décerné à la vidéaste et musicienne Elizabeth Price

03/12/2012 03:35 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

LONDRES - L'artiste Elizabeth Price, qui utilise des collages et des débris pour explorer la relation qu'entretiennent les gens avec la consommation, a remporté lundi le prestigieux et controversé prix Turner.

La lauréate, une vidéaste et musicienne basée à Londres qui a cofondé le groupe Talulah Gosh dans les années 1980, a supplanté les trois autres finalistes afin de mettre la main sur la récompense, assortie d'une bourse de 40 000 $, décernée chaque année à un artiste britannique âgé de moins de 50 ans.

C'est l'acteur Jude Law qui a remis le prix à Mme Price lors d'une cérémonie organisée à la galerie d'art londonienne Tate Britain lundi. Les juges ont fait l'éloge des installations vidéo «séduisantes» de la gagnante, qui combinent images, texte et musique.

Le prix Turner provoque souvent des débats passionnés au sujet de la valeur de l'art moderne. Parmi les anciens récipiendaires figurent Grayson Perry, un potier qui aime se travestir, Chris Ofili, un peintre célèbre pour avoir utilisé des excréments dans ses toiles, et Damien Hirst, qui a déjà réalisé des oeuvres avec des animaux morts.

PLUS:pc