NOUVELLES

Jérusalem: la présence de colons juifs s'étend dans un quartier palestinien (ONG)

03/12/2012 11:42 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Des colons juifs se sont installés tôt lundi dans un immeuble au coeur d'un quartier palestinien de Jérusalem-Est occupé et annexé par Israël, étendant une petite colonie née deux ans auparavant, dénonce l'ONG israélienne La Paix maintenant.

L'immeuble de cinq étages est situé à Jabal Mukaber, à quelque deux km au sud de la Vieille ville de Jérusalem, dans l'est palestinien de la ville sainte.

"L'immeuble a été bâti il y a plusieurs années par un Palestinien, et a probablement été vendu aux colons", indique l'ONG dans un communiqué.

Des colons se sont installés il y a deux ans dans une autre maison de la même rue après qu'une cour israélienne a ordonné l'expulsion de la famille palestinienne qui y habitait, l'ONG dénonçant alors un début d'une nouvelle colonie.

"Cette nouvelle colonie, au coeur d'un quartier palestinien, n'est pas seulement une provocation dangereuse menaçant la stabilité dans la fragile situation de Jérusalem, mais aussi une menace à la possibilité de parvenir à un règlement à deux Etats et un compromis sur Jérusalem", prévient La Paix maintenant.

"Cela n'est pas un accident que les colons choisissent de s'installer là maintenant, juste après que le gouvernement a annoncé que 3.000 unités" seraient construites à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupés, relève l'ONG.

Israël a annoncé vendredi une relance de la construction dans les colonies juives, y compris dans le très controversé projet E1 qui relierait Jérusalem-Est à la colonie de Maalé Adoumim, coupant en deux la Cisjordanie et l'isolant de Jérusalem, ce qui compromettrait la viabilité d'un futur Etat palestinien.

La décision israélienne a suscité de vives critiques au sein de la communauté internationale.

"Le gouvernement semble avoir donné le ton, montrant qu'il souhaite établir le plus de colonies possibles, pour empêcher un règlement à deux Etats" israélien et palestinien vivant côte à côte, souligne La Paix maintenant.

Israël considère Jérusalem comme sa capitale "unifiée et indivisible". Mais aux yeux de la communauté internationale, l'occupation et l'annexion de Jérusalem-Est depuis 1967 est illégale.

Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat. Environ 270.000 Palestiniens y vivent.

hmw/scw/feb/hj

PLUS:afp