NOUVELLES

JO-2012: Un joueur sud-coréen suspendu 2 matches et sa fédération avertie

03/12/2012 05:09 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

Le Sud-Coréen Park Jong-woo s'est vu infliger deux matches de suspension et la Fédération sud-coréenne de football a écopé d'un avertissement par la commission de discipline de la Fifa pour un geste politique lors des jeux Olympiques le 10 août, a annoncé lundi la fédération internationale.

Après la victoire de la Corée du Sud sur le Japon, qui permettait à son équipe d'empocher la médaille de bronze, le joueur avait brandi une pancarte sur laquelle était écrit "Dokdo nous appartient" en référence à une île que se disputent les deux pays.

Les manifestations d'opinions politiques étant interdites durant les Jeux, des responsables du Comité international olympique (CIO) l'avait exclu de la cérémonie protocolaire.

La commission de discipline de la Fifa "a pris en compte le fait que le comportement du joueur, bien qu'il ne semblait pas prémédité ou intentionnel, est en contradiction avec les idées et objectifs d'esprit sportif et de fair-play, et par conséquent ne peut pas être toléré", précise la fédération dans un communiqué.

En plus d'une suspension pour les deux prochains matches officiels, Park Jong-woo a été condamné à payer une amende de 3500 francs suisses (2900 euros).

"La commission a jugé opportun d'imposer aussi un avertissement à la Fédération de football sud-coréenne et de lui rappeler l'obligation d'informer adéquatement ses joueurs de toutes règles et législations applicables avant le début d'une compétition afin d'éviter de tels incidents à l'avenir", selon le communiqué.

En cas d'autre incident du genre, la fédération sud-coréenne s'exposerait à des sanctions plus sévères, prévient la Fifa.

stp/jr

PLUS:afp