NOUVELLES
03/12/2012 02:21 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Des lettres de Van Gogh, Marilyn, Jefferson aux enchères à New York

Des centaines de lettres écrites par Van Gogh, Marilyn Monroe, George Washington, Thomas Jefferson ou encore Beethoven et John Lennon vont être dispersées le 18 décembre aux enchères à New York, a-t-on appris de la maison spécialisée "Profiles in history".

Parmi ces documents historiques, exposés depuis lundi et pour une semaine à New York, figure notamment une lettre du peintre Vincent Van Gogh, qui moins de sept mois avant sa mort en juillet 1890 y parle de ses ennuis de santé, et explique à ses amis M. et Mme Ginoux que "cela l'a "presque contrarié de guérir", car il en est "constamment à redouter les rechutes". "Je me suis bien souvent dit que je préférais qu'il n'y eut plus rien et que cela fut fini, mais (...) il s'agit paraît-il d'apprendre à vouloir vivre encore, même en souffrant", écrit-il. Cette lettre manuscrite est estimée à entre 200.000 et 300.000 dollars.

Sont aussi proposées une rare lettre de Ludwig von Beethoven parlant de sa 9e symphonie, une lettre du 2e président américain John Adams évoquant en 1800 sa succession, dix lettres du premier président George Washington, d'autres de Thomas Jefferson, un courrier de Marilyn Monroe disant qu'elle est "toujours perdue", d'autres de Charles Dickens, Joseph Conrad, Sigmund Freud, Einstein, John Lennon...

Au total 300 lettres seront ainsi mises aux enchères le 18 décembre, dont la vente pourrait rapporter entre 5 à 8 millions de dollars, selon la maison d'enchères.

Elles font partie d'une collection de quelque 3.000 manuscrits, "propriété d'un collectionneur privé américain" qui sera progressivement dispersée dans les deux ans.

bd/bdx

PLUS:afp