NOUVELLES
03/12/2012 03:09 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

« Zambonellose » : deux plaintes contre le maire Labeaume

Deux opérateurs de surfaceuses, qui estiment avoir été injustement la cible de propos incendiaires du maire Labeaume, portent plainte pour harcèlement psychologique.

Les deux griefs ont été déposés à la direction des ressources humaines de l'arrondissement des Rivières de la Ville de Québec.

En octobre dernier, les deux cols bleus se sont absentés pour maladie, entraînant la fermeture de deux arénas. Au cours des jours suivants, Régis Labeaume a déclaré qu'il ne les croyait pas « réellement malades », faisant allusion aux moyens de pression du syndicat, qui mène une grève des heures supplémentaires.

«  Comme tout le monde de Québec, personne ne les croit. Ils nous prennent pour des idiots. Ils nous prennent vraiment pour des cons! », avait notamment lancé le maire.

Quelques jours plus tard, Régis Labeaume ajoutait qu'ils étaient atteints de « zambonellose », en référence à la crise de la légionellose.

Le syndicat des cols bleus a indiqué par voie de communiqué lundi qu'aucun commentaire ne serait émis publiquement afin de ne pas nuire à une éventuelle enquête interne.

PLUS: