NOUVELLES
02/12/2012 10:51 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

David Letterman, Led Zeppelin et Dustin Hoffman honorés par le centre Kennedy

WASHINGTON - Les numéros de l'animateur David Letterman ont été élevés au rang de classiques de la culture américaine dimanche alors que le comique de fin de soirée est devenu l'un des récipiendaires des prix du centre Kennedy en compagnie du groupe rock Led Zeppelin et de trois autres artistes.

Des vedettes de New York, de Hollywood et du monde de la musique se sont jointes au président Barack Obama à la Maison-Blanche, dimanche soir, pour rendre hommage à l'hôte de talk-show, à la formation britannique ainsi qu'aux autres lauréats, soit l'acteur Dustin Hoffman, le musicien de blues Buddy Guy et la ballerine Natalia Makarova.

Les prix du centre Kennedy constituent la plus haute récompense à être décernée à celles et ceux qui ont influencé la culture américaine à travers les arts. Les gagnants seront célébrés par leurs collègues à l'occasion d'un spectacle qui sera diffusé le 26 décembre à CBS.

M. Obama a provoqué des rires chez ses invités en décrivant les récipiendaires comme des «gens extraordinaires que rien ne destine à se retrouver ensemble sur une même scène».

Le président a également remercié les membres de Led Zeppelin de s'être bien comportés à la Maison-Blanche, en raison de leur habitude de «dévaster des chambres d'hôtel».

Blagues à part, Barack Obama a affirmé que les lauréats avaient aidé les Américains à voir la vie d'une nouvelle manière, à entendre d'une façon différente, à découvrir quelque chose en eux ou à apprécier la beauté du monde.

Les gagnants des prix du Centre Kennedy 2012 avait d'abord été présentés par l'actrice Meryl Streep lors d'un souper officiel organisé samedi par la secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton. Celle-ci avait eu droit à une ovation pour souligner son dernier événement officiel en tant que représentante du gouvernement Obama.

Le président du centre Kennedy, David Rubenstein, avait par ailleurs profité de l'occasion pour encourager subtilement Mme Clinton à prendre part à la course présidentielle en 2016.

PLUS:pc