NOUVELLES
01/12/2012 04:43 EST | Actualisé 31/01/2013 05:12 EST

Italie - La Juventus remporte le derby et refait le plein

La Juventus a remporté le derby contre le Torino (3-0) et protégé sa place de leader du championnat d'Italie, samedi à Turin en match avancé de la 15e journée, en même temps qu'elle préparait bien son déplacement crucial à Donetsk en Ligue des champions, mercredi.

La Juve s'est imposée sur des buts de deux joueurs formés au club, Claudio Marchisio (57, 84) et Sebastian Giovinco (67), récompensant sa domination. Réduit à dix après l'exclusion de Kamil Glik à la 35e minute, le "Toro" devra attendre encore, il n'a plus gagné le derby de la Mole depuis 1995.

Les "Bianconeri" prennent 5 points d'avance sur Naples, qui reçoit le dernier Pescara dimanche (11h30 GMT) et ne pourra au mieux que maintenir l'écart de 2 points.

La Juve s'est rachetée de la défaite à l'AC Milan (1-0) de la précédente journée, et fait le plein de confiance avant d'aller chercher au Shakhtar le point qu'il lui manque pour être en 8e de finale de la C1. Antonio Conte a même pu reposer quelques cadres.

Giorgio Chiellini, pas encore remis, a été ménagé et la défense est passée à quatre éléments.

Paul Pogba a joué à la place d'Arturo Vidal, méconnaissable à Milan, et s'est encore créé beaucoup d'occasions, notamment une frappe puissante en demi-volée des 20 m (31), un autre tir de plus loin trois minutes plus tard et une tête piquée (70), mais il a trouvé à chaque fois le gardien belge Jean-François Gillet.

Le jeune Français (19 ans) a aussi obtenu un penalty, en provoquant une main de Migjen Basha sur une de ses percées, mais Andrea Pirlo l'a très inhabituellement tiré au-dessus (41).

Le Torino n'a guère existé, se créant sa plus belle occasion par Riccardo Meggiorini, qui a mal dosé son extérieur du gauche devant le but ouvert (23).

Le match a basculé sur l'exclusion de Kamil Glik, coupable d'un tacle pied levé à pleine vitesse sur Emanuele Giaccherini (35). Le malheureux Polonais ne parvient plus à terminer un match: il avait dû sortir blessé au bout d'une demi-heure la semaine précédente après un violent choc tête contre tête avec l'attaquant de la Fiorentina Luca Toni.

En seconde période la pression était trop forte pour le Toro et Marchisio a marqué sur son action préférée, une insertion à pleine vitesse au coeur de la défense, admirablement servi par Pirlo. Il a signé le 3-0 du pied, après une remise de la poitrine de Mirko Vucinic.

Giovinco a aussi marqué, d'une belle frappe croisée, un but bon pour son moral, mais la "Fourmi atomique" court toujours après un but vraiment décisif. Il aura une nouvelle occasion à Donetsk.

eba/jmt

PLUS:afp