NOUVELLES
01/12/2012 11:56 EST | Actualisé 31/01/2013 05:12 EST

Irak: Maliki met en garde contre un "conflit ethnique" avec les Kurdes

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a mis en garde samedi contre le danger d'un "conflit ethnique" en Irak, après l'échec cette semaine des négociations destinées à apaiser les tensions entre les autorités de Bagdad et celles du Kurdistan autonome.

"Si un conflit éclate, ce serait malheureux et douloureux, et ce sera un conflit ethnique", qui n'est "pas dans l'intérêt des Kurdes, ni des Arabes, ni des Turkmènes", a déclaré M. Maliki lors d'une conférence de presse à Bagdad.

Des discussions pour apaiser les tensions autour de zones revendiquées par le Kurdistan et le gouvernement central ont tourné court face au refus de Bagdad de renoncer au quartier général de l'armée installé en septembre à Kirkouk, une ville disputée, a annoncé vendredi le gouvernement de la région autonome du Kurdistan.

L'armée américaine a longtemps coordonné les opérations entre troupes kurdes et irakiennes dans les zones disputées du nord du pays, mais son départ l'année dernière a privé les parties en présence d'un intermédiaire.

M. Maliki a écarté tout retour des soldats américains dans ces zones, assurant qu'il était "de la responsabilité du gouvernement irakien et de la région (du Kurdistan) de régler leurs problèmes sans l'assistance d'un tiers".

Le 16 novembre, des accrochages ont eu lieu entre les forces kurdes et l'armée irakienne dans la ville de Touz Khourmatou. Et la semaine dernière, des responsables de Bagdad et d'Erbil se sont mutuellement accusés d'avoir renforcé leur dispositif militaire dans cette zone.

M. Maliki a justifié samedi les mouvements de troupes dans le nord du pays, répétant que l'armée irakienne avait le droit "d'être n'importe où en Irak".

Pour nombre de diplomates et de dirigeants, ces tensions, alimentées en outre par des différends liés à l'exploitation pétrolière dans la région autonome, représentent à long terme la plus forte menace pour la stabilité du pays.

sf-mah/wd/fc/cnp

PLUS:afp